Une patiente du Centre Hospitalier Restigouche déclenche une fausse alerte à la bombe à Campbellton.

Vers 21h30 le mercredi 18 décembre, une patiente du Centre Hospitalier Restigouche aurait écrit une lettre mentionnant une menace de faire exploser une bombe au CHR. Ce sont des employés qui ont découvert la note pour ensuite alerter les autorités par mesure préventive.

Les menaces n’étaient finalement pas fondées, aucun engin explosif n’a été découvert dans l’établissement. Personne de blessé durant cet incident. La patiente en question était en attente d’une évaluation psychiatrique. Le service d’incendie de Campbellton, les ambulanciers et la GRC ont été appelés au cas où les menaces auraient été réelles. Le porte-parole de la GRC pour le détachement de Campbellton, le sergent François Côté: