Services d’obstétrique et de pédiatrie à l’Hôpital Régional de Campbellton : l’interruption temporaire des services se poursuit

Le Réseau de santé Vitalité informe la population que l’interruption temporaire des services d’obstétrique (accouchements) et de pédiatrie à l’Hôpital Régional de Campbellton se poursuit jusqu’à nouvel ordre.

Décision difficile

Selon M. Gilles Lanteigne, président-directeur général du Réseau, c’est une décision qui a été prise à contrecœur. « Nous aurions aimé être en mesure de rétablir ces services à Campbellton, mais c’est malheureusement impossible pour le moment en raison du manque de médecins qui est toujours criant », a-t-il dit.

Pénurie de médecins

À l’heure actuelle, l’hôpital ne peut compter sur une équipe suffisamment complète pour assurer la permanence des services 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. « Les effectifs médicaux sont nettement insuffisants pour maintenir la pérennité des services et offrir des soins sécuritaires », a déclaré M. Lanteigne. « Il faudrait recruter au moins 2 ou 3 médecins de famille ayant des compétences en obstétrique et en soins des nouveau-nés pour assurer la viabilité des services », a-t-il poursuivi. Selon le président‑directeur général, le Réseau continue de travailler en fonction de rétablir les services d’obstétrique.

Collaborer pour rendre la région du Restigouche plus attirante

Des efforts accrus sont déployés afin de recruter de nouveaux médecins et de les attirer dans la région du Restigouche. Toujours selon M. Lanteigne, le Réseau a besoin de la collaboration de tous les intervenants, et ce, tant des professionnels du système de santé que de la communauté en général. « C’est en travaillant tous ensemble que nous réussirons à rendre la région du Restigouche attirante pour les médecins et à les retenir », a-t-il soutenu.

Services aux femmes enceintes toujours disponibles

Le Réseau tient à préciser que les services avant l’accouchement (prénatals) sont toujours offerts aux femmes enceintes de la région du Restigouche jusqu’à 36 semaines de gestation (ou 32 semaines pour les cas à risque). Les services après l’accouchement (postnatals) sont également disponibles. Les patientes qui ont des questions ou des préoccupations à ce sujet peuvent composer le 506‑789‑5068.