Robert Gauvin démissionne et devient député indépendant

Robert Gauvin a officiellement annoncé qu’il siégera désormais à l’Assemblé législative en tant que député indépendant.

Il renonce ainsi à ses fonctions de vice-premier ministre du Nouveau-Brunswick, de ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture et ministre responsable de la Francophonie et des sports.

Robert Gauvin demeure député de Shippagan-Lamèque-Miscou. Après un entretien hier avec le premier ministre du Nouveau-Brunswick Blaine Higgs, celui-ci a déclaré ne pas savoir quoi faire avec monsieur Gauvin.

En perdant ses fonctions de ministre, il perd son droit de vote, il n’a plus de voie. Robert Gauvin s’est dit intimidé par son propre parti.

Il s’est fait reprocher de travailler pour Caraquet au lieu de se concerter sur sa circonscription.

Monsieur Gauvin affirme que l’annonce concernant la fermeture des urgences dans certains hôpitaux de la province est une attaque à la ruralité du Nouveau-Brunswick.

Gauvin ne sent pas que le premier ministre Higgs prend à cœur les besoins de la population, il devient ainsi un député indépendant.

Pour ce qui est du dossier de la fermeture des urgences de nuit, durant cette même conférence, Gauvin déclare que Tracadie supporte Caraquet.