Restriction additionnelle dans la zone 5 et trois nouveaux cas de COVID-19

La zone 5 (région de Campbellton) demeurera dans la phase orange du plan de rétablissement, et une restriction s’ajoute pour limiter la propagation de la COVID-19 dans la région.

À compter de minuit ce soir, les résidents de la zone 5 devront limiter leurs contacts à une bulle formée d’un seul ménage, plus les soignants professionnels ou les aidants naturels et les membres de la famille immédiate (parents, enfants, frères et sœurs, et grands-parents).

« Nous avons tiré des leçons depuis le début de la pandémie, et nous avons élargi la bulle formée d’un seul ménage pour y inclure les fournisseurs de soins ou les aidants naturels et les membres de la famille immédiate afin qu’ils puissent apporter leur soutien pour des tâches de la vie quotidienne et aider à prévenir les répercussions que peut avoir l’isolement sur la santé mentale », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell. « Bien que nous reconnaissions cette importante distinction, je demande aux gens de ne pas en profiter pour organiser des événements comme de grands rassemblements ou soupers familiaux. Nous constatons que c’est dans les rassemblements, autant professionnels que sociaux, que le virus se propage. Gardez votre cercle de contacts le plus étroit possible en respectant les règles, dans l’espoir que cette mesure sera temporaire alors que nous travaillons à maîtriser le virus dans la région. »

À l’heure actuelle, la prévalence de la COVID-19 est plus importante dans la zone 5 que n’importe où ailleurs au Canada atlantique. Sur une période de 16 jours ce mois-ci, 14 036 tests de dépistage de la COVID-19 ont été réalisés au Nouveau-Brunswick. Moins de un pour cent de ces tests se sont avérés positifs. Durant cette même période, 1500 tests ont été réalisés dans la zone 5 et 4,24 pour cent de ces tests se sont avérés positifs. La province compte présentement 14,39 cas de COVID-19 par 100 000 habitants. Dans la zone 5, cette proportion s’établit à 245 cas par 100 000 habitants.

Les agents de la paix du ministère de la Justice et de la Sécurité publique sont dans la région pour veiller à ce que tout le monde respecte les règles. Ces agents continueront à mettre l’accent sur la sensibilisation du public, mais si les gens refusent de se conformer aux règles, ils se verront imposer des pénalités.

« Je rappelle aux gens du Nouveau-Brunswick les répercussions de cette éclosion sur de nombreuses personnes dans notre province », a affirmé le premier ministre, Blaine Higgs. « Nous ne pouvons pas adopter une attitude cavalière face à cette situation. Une telle attitude pourrait rapidement contribuer à surcharger notre système de santé. Je sais que les mesures en place dans la zone 5 sont restrictives et que la nouvelle règle concernant la bulle formée d’un seul ménage aura des répercussions importantes, mais nous ne pouvons pas prendre le risque de permettre à la COVID-19 de continuer à se propager. J’ai bon espoir que, en respectant les règles, la situation pourra se redresser rapidement dans la zone 5. »

La zone 1 retourne à la phase jaune

La zone 1 (région de Moncton) retournera à la phase jaune dès minuit ce soir.

La Santé publique a formulé cette recommandation en se basant sur une tendance à la baisse constante du nombre de cas et sur une diminution importante du risque d’infections supplémentaires. La recherche des contacts a démontré que toutes les infections dans la zone 1 sont interreliées.

Les règles liées aux phases de rétablissement sont disponibles en ligne. Dans le cadre de la phase jaune, les mesures et directives de la Santé publique doivent toujours être suivies. Ces mesures comprennent le port du masque dans la plupart des espaces publics intérieurs.

Tests de dépistage de la COVID-19 dans la zone 5

Les personnes qui ne présentent pas de symptômes de la COVID-19 mais qui aimeraient subir un test de dépistage pourront le faire cette fin de semaine.

Ces tests de dépistage seront offert pendant deux jours :

  • le samedi 24 octobre, de 9 h à 19 h, au Centre civique régional mémorial de Campbellton; et
  • le dimanche 25 octobre, de 9 h à 19 h, à l’aréna Inch Arran de Dalhousie.

Il n’est pas nécessaire de fixer un rendez-vous. Les tests de dépistages seront réalisés selon le principe du premier arrivé, premier servi.

Les gens qui présentent des symptômes sont priés de demander un test par l’entremise du site Web ou en téléphonant au 811 pour obtenir un rendez-vous au centre de dépistage le plus près.

Nouveaux cas

La Santé publique a signalé trois nouveaux cas de COVID-19 aujourd’hui. Tous les cas sont dans la zone 5 (région de Campbellton) :

  • une personne âgée entre 40 et 49 ans; et
  • deux personnes âgées entre 50 et 59 ans.

Tous ces cas sont sous investigation, et les personnes sont en auto-isolement.

Il y a 322 cas confirmés au Nouveau-Brunswick, et 237 personnes se sont rétablies. Il y a eu quatre décès, et il y a 81 cas actifs. Cinq patients sont hospitalisés, et un d’entre eux se trouve à l’unité des soins intensifs. À ce jour, 95 036 tests de dépistage ont été réalisés.

Exposition possible dans une école

Le mardi 20 octobre, la communauté scolaire de la Dalhousie Regional High School a été informée d’un deuxième cas confirmé de COVID-19 à l’école. Ce cas n’est pas lié au cas qui avait été déjà été identifié, et aucune transmission de COVID-19 entre les élèves n’a été répertoriée dans les écoles du Nouveau-Brunswick jusqu’à présent. Les élèves de la sixième à la 12e année de l’école poursuivront leur apprentissage à distance jusqu’au vendredi 23 octobre, mais il est possible que cette date soit repoussée. Les familles continueront à recevoir des mises à jour de l’école à mesure que les décisions sont prises.