Réorganisation temporaire des lits à l’Hôpital Régional de Campbellton afin de maintenir les services

Le Réseau de santé Vitalité annonce une réorganisation temporaire de certains lits à l’Hôpital Régional de Campbellton (HRC) afin de maintenir les services à la population et de maximiser l’utilisation du personnel en soins infirmiers durant la période estivale.

Selon Johanne Roy, vice-présidente aux Services cliniques du Réseau de santé Vitalité, l’HRC fait face à de nombreux défis afin de toujours bien répondre aux besoins changeants de la population du Restigouche dans un contexte de pénurie de main d’œuvre qualifiée. « À l’heure actuelle, plusieurs unités de soins de l’HRC fonctionnent avec des équipes réduites, alors que le taux d’occupation demeure très élevé, que les débordements sont fréquents et que 45 % des lits sont occupés par des patients en processus d’évaluation ou en attente de placement dans un établissement de soins de longue durée » a-t-elle déclaré.  « Nous sommes pleinement conscients de la lourdeur de la tâche pour le personnel soignant et c’est la raison pour laquelle nous devons agir ».

Selon le Réseau, il faut repenser la manière d’organiser les services dans le but de maintenir une qualité optimale des soins pour les patients et de maximiser le travail du personnel infirmier dans une approche de travail collaboratif.  L’une des pistes de solution envisagée est de mieux regrouper les différents types de clientèles à l’intérieur de l’HRC.

Relocalisation des lits de soins palliatifs

La première étape de la réorganisation consiste à relocaliser les six lits de l’Unité des soins palliatifs à l’Unité de gériatrie-réadaptation qui demeurera avec un total de 25 lits.  Les six lits de soins palliatifs seront regroupés dans un même secteur de l’Unité de gériatrie-réadaptation et tous situé dans des chambres privées.  Les patients des soins palliatifs continueront toujours à recevoir les mêmes soins de qualité de la part du personnel.

Réorganisation de l’unité des Soins de transition

La deuxième étape consistera à modifier le mandat de l’Unité des soins de transition, qui compte actuellement 23 lits, afin d’accueillir une clientèle de soins de longue durée et de porter le total de lits à 33.  Les dix lits supplémentaires seront aménagés dans l’Unité des soins palliatifs (unité actuelle) qui est adjacente à l’Unité des soins de transition.

La réorganisation est présentement en cours et devrait s’échelonner sur quelques semaines.  Il s’agit d’une mesure temporaire qui sera réévaluée en octobre prochain. À noter que cette réorganisation permet d’assigner quatre lits aux soins de longue durée à l’HRC et qu’aucun employé ne perd son emploi.

L’objectif du Réseau est de maintenir la qualité des soins et de conserver l’accessibilité aux lits d’hospitalisation pour la population qui en a besoin tout en améliorant les conditions de travail du personnel durant la période estivale.