Prolongation de la prestation d’urgence pour le carburant et la nourriture

Le gouvernement provincial prolonge un programme qui fournit une aide financière aux personnes et aux familles admissibles qui doivent faire face à la hausse du coût de la vie.

Une deuxième série de paiements effectués en vertu de la prestation d’urgence pour le carburant et la nourriture permettra d’allouer une somme de 22 millions $, par l’entremise de paiements de 225 $ aux personnes à faible revenu, y compris les personnes âgées, ou de 450 $ aux familles. Le financement sera distribué aux clients actuels du ministère du Développement social qui reçoivent déjà de l’aide des programmes sociaux ou des programmes de logement, ainsi qu’à certains clients du Programme de soutien aux personnes ayant un handicap. De plus, les personnes âgées qui demandent et reçoivent la prestation pour personnes âgées à faible revenu de 2022 recevront automatiquement la prestation d’urgence pour le carburant et la nourriture.

« Nous reconnaissons les défis auxquels de nombreuses personnes du Nouveau-Brunswick, y compris des enfants et des personnes âgées, font face quotidiennement en raison de l’évolution du climat économique », a déclaré la ministre du Développement social, Dorothy Shephard. « Puisque le coût de la vie demeure élevé, il est important que nous soutenions les membres les plus vulnérables de notre société. Bien que nous investissions davantage dans les services et les programmes, comme le logement, il est également important d’aider financièrement les gens du Nouveau-Brunswick en ces temps économiques difficiles. »

La première prestation d’urgence pour le carburant et la nourriture, qui a été annoncée en juin, a permis de distribuer 20,1 millions $ à plus de 69 000 ménages.

« Ces initiatives s’ajoutent à des mesures déjà annoncées qui profitent aux gens du Nouveau-Brunswick », a affirmé le ministre des Finances et du Conseil du Trésor, Ernie Steeves. « Ces mesures comprennent un investissement de plus de 100 millions $ dans le logement abordable et une augmentation de 17 pour cent du salaire minimum en 2022-2023. »

Source: Gouvernement du Nouveau-Brunswick