Première phase du plan de rétablissement du Nouveau-Brunswick

La première phase du plan de rétablissement du Nouveau-Brunswick et l’assouplissement de certaines restrictions de santé publique ont été annoncés, aujourd’hui, par le premier ministre, Blaine Higgs; par le comité multipartite sur la COVID-19, qui comprend le chef libéral, Kevin Vickers, le chef de l’Alliance des gens, Kris Austin, et le chef du Parti vert, David Coon; et par la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell.

« En ces temps exceptionnels, je remercie les autres chefs ainsi que la Dre Russell et son équipe pour leur collaboration sans précédent, a déclaré M. Higgs. Jusqu’à maintenant, nous avons été en mesure de gérer une situation très difficile. Le fait qu’il n’y ait pas eu de nouveau cas au cours des derniers jours est une source d’optimisme prudent. Je dois dire que notre succès, jusqu’à maintenant, peut être largement attribué à la capacité de ce groupe de mettre la politique partisane de côté, et d’accorder la priorité au Nouveau-Brunswick. Tous les gens de la province visent le même objectif, qu’ils travaillent au ministère de la Santé, au ministère de la Sécurité publique ou à partir d’autres services de première ligne ou qu’ils soient à la maison pour contribuer à la distanciation physique. Votre succès jusqu’à date est ce qui nous permet de passer à une autre étape. »

« Nous sommes chanceux d’avoir le nombre de cas de COVID-19 par habitant le plus bas de toutes les provinces au Canada, a affirmé M. Vickers. Nous sommes reconnaissants envers le travail de la Dre Russell, de nos responsables de la Santé publique, de nos travailleurs de première ligne et de tous ceux qui ont contribué à soutenir les gens du Nouveau-Brunswick dans ces moments difficiles. Nous avons tous hâte de voir nos entreprises rouvrir leurs portes et de reprendre les activités et les interactions sociales qui nous étaient chères avant cette crise sanitaire. Il est primordial, cependant, de suivre les consignes et directives de la Santé publique comprises dans le plan de rétablissement. Ensemble, continuons à faire notre part en vue de nous protéger et de protéger nos familles et nos concitoyens. Restez en sécurité. »

« Le Nouveau-Brunswick a été un chef de file national dans la lutte contre la COVID-19 en connaissant le nombre de cas par habitant le plus bas au pays, ce qui démontre que la collaboration des partis se fait dans l’intérêt supérieur des gens, a dit M. Austin. Je crois qu’il est temps de commencer à relancer notre économie, tout en adoptant des lignes directrices strictes afin de prévenir la propagation et en gardant nos frontières fermées aux voyages non essentiels. »

« Je suis si fier de l’engagement des gens en vue d’assurer la sécurité et la santé des autres, a indiqué M. Coon. Ensemble, nous avons écrit le premier chapitre de l’histoire de notre lutte contre la COVID-19. Nous aurons besoin de ce même dévouement à s’entraider alors que nous entamons le deuxième chapitre, surtout lorsqu’il sera question de s’occuper des gens vulnérables et de ceux qui sont les plus touchés par les répercussions de la pandémie. »

Le plan visant à rouvrir les entreprises, les établissements éducatifs et le système de soins de santé ainsi qu’à relancer les activités de loisirs et les événements culturels s’appuiera sur quatre niveaux d’alerte de santé publique distincts :

Rouge : il s’agit de la phase actuelle, qui vise à aplanir la courbe et à contenir le virus aussi rapidement que possible.

Orange : l’objectif de cette phase est d’établir un équilibre entre reprendre les activités sociales et économiques et prévenir une réapparition de la transmission.

Jaune : l’objectif de cette phase est de relancer un plus grand nombre d’activités sociales et économiques une fois que la capacité à contrôler la transmission du virus aura été démontrée.

Vert : cette phase surviendra probablement lorsqu’un vaccin sera disponible ou lorsqu’il y a aura de nouveaux renseignements sur la façon de protéger les gens du virus.

Le plan progressif permettra aux experts de la santé de surveiller et d’analyser les répercussions relatives à la levée des restrictions. Les restrictions qui ont été levées peuvent être rétablies rapidement à n’importe quel moment en vue de protéger la santé publique. Des restrictions peuvent être mises en place en raison de circonstances provinciales, régionales ou locales comme des éclosions communautaires non reliées ou des cas dont la source d’infection ne peut être trouvée.

« Nous continuerons de surveiller étroitement la COVID-19 dans la province, notamment en effectuant des tests de dépistage et en cherchant les contacts des personnes atteintes, a indiqué la Dre Russell. Les gens du Nouveau-Brunswick doivent continuer à suivre les mesures de santé publique. Même si nous commençons à lever des restrictions, vous devrez continuer à pratiquer la distanciation physique et à avoir une bonne hygiène. »

Comme première étape, voici ce qui sera permis à compter d’aujourd’hui :

Deux unités familiales : les unités familiales peuvent maintenant choisir de passer du temps avec une autre unité familiale, si les deux sont d’accord. Une fois le choix établi, il ne sera plus possible de le changer.

Terrains de golf et terrains d’entraînement pour le golf : si toutes les mesures de distanciation physique et de sécurité sont en place, les terrains de golf et les terrains d’entraînement pour le golf peuvent désormais ouvrir.

Pêche récréative et chasse : le délai entourant les saisons printanières a été levé.

Espaces en plein air : en pratiquant la distanciation physique, les gens peuvent maintenant profiter du plein air et fréquenter les parcs et les plages.

Covoiturage : les collègues ou les voisins peuvent faire du covoiturage si les mesures de distanciation physique sont maintenues en transportant le passager sur la banquette arrière.

Éducation postsecondaire : les étudiants qui doivent avoir accès au campus pour satisfaire aux exigences d’un cours pourront le faire.

Services religieux en plein air : en plus des services en ligne, les organismes religieux peuvent tenir des services en plein air si les paroissiens restent dans leurs véhicules, qui devront être garés à deux mètres les uns des autres.

Un document d’orientation sur les mesures de santé publique lors des phases de rétablissement est en cours d’élaboration et sera disponible sous peu.

Les grands rassemblements, les événements et les concerts sont interdits

Les grands rassemblements comme les festivals et les concerts sont interdits jusqu’au 31 décembre 2020, sous réserve de modification.

La plus récente version de l’ordonnance obligatoire de l’état d’urgence du Nouveau-Brunswick est disponible en ligne.

Aucun nouveau cas

La Santé publique n’a rapporté aucun nouveau cas de COVID-19 aujourd’hui.

Il y a 118 cas confirmés au Nouveau-Brunswick, dont 11 cas actifs. À ce jour, 107 personnes se sont rétablies. Quatre patients demeurent hospitalisés, et un d’entre eux se trouve à l’unité des soins intensifs.

Des renseignements à jour au sujet de la COVID-19, y compris les données les plus récentes concernant les cas confirmés et les tests en laboratoire au Nouveau-Brunswick sont disponibles en ligne. https://www2.gnb.ca/…/nouvelles/communique.2020.04.0226.html