Premier décès attribuable à la COVID-19 et passage à la prochaine étape du rétablissement demain au Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick compte son premier décès lié à l’éclosion de COVID-19. La Santé publique a confirmé qu’une personne âgée entre 80 et 89 ans, qui avait des problèmes de santé sous-jacents, est décédée, aujourd’hui, dans la zone 5 (région de Campbellton) à la suite de complications liées à la COVID-19.

« Comme tous les gens du Nouveau-Brunswick, j’ai accueilli la nouvelle de notre premier décès attribuable à la COVID-19 avec une profonde tristesse », a déclaré le premier ministre, Blaine Higgs. « C’est une annonce que personne ne voulait devoir faire. An nom des gens du Nouveau-Brunswick, mon épouse Marcia et moi désirons offrir nos plus sincères condoléances à la famille et aux amis de cette personne, ainsi qu’à toutes les personnes de la région de Campbellton et du Restigouche. Nos pensées et nos prières vous accompagnent. »

Conformément à la pratique visant à protéger la vie privée des gens, la Santé publique ne fournira pas de détails additionnels concernant les circonstances particulières entourant le décès de cette personne.

« C’est une triste journée pour les gens du Nouveau-Brunswick », a affirmé la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell. « Il est difficile d’être témoins de cette éclosion en cours dans la région de Campbellton et du Restigouche, qui frappe la communauté, apportant avec elle du stress et de l’inquiétude, et maintenant, du chagrin. »

Un nouveau cas

La Santé publique a rapporté un nouveau cas de COVID-19 aujourd’hui. Le nouveau cas, qui est une personne âgée entre 20 et 29 ans dans la zone 5, est liée au Manoir de la Vallée, un établissement de soins de longue durée situé à Atholville.

Il y a 136 cas confirmés au Nouveau-Brunswick, et 120 personnes se sont rétablies. Il y a 15 cas actifs, qui sont tous dans la zone 5. Quatre patients sont hospitalisés, et un d’entre eux se trouve à l’unité des soins intensifs. À ce jour, 32 299 tests de dépistage ont été réalisés.

Prochaine étape du rétablissement

Le gouvernement provincial passera à la prochaine étape de la phase jaune de son plan de rétablissement relatif à la COVID-19 le vendredi 5 juin, et ce, pour toutes les régions de la province, à l’exception de la zone 5 (région de Campbellton).

La phase jaune comprend la réouverture graduelle d’autres entreprises et activités, tout en poursuivant les efforts visant à prévenir une résurgence du virus.

« Je remercie les gens du Nouveau-Brunswick de leur patience et de leur volonté constante de mettre la santé et la sécurité au premier plan afin de limiter la propagation de la COVID-19, a dit M. Higgs. Adopter les mesures de précaution adéquates à court terme aura des répercussions positives à long terme. En travaillant ensemble, nous traverserons cette période difficile. »

Dans le cadre de cette étape de la phase jaune, d’autres restrictions seront assouplies, si les mesures de distanciation physique, les orientations générales de la Santé publique et les lignes directrices à l’intention des lieux de travail du Nouveau-Brunswick émises par Travail sécuritaire NB sont respectées.

Les entreprises qui décident de rouvrir leurs portes durant cette phase doivent préparer un plan opérationnel, qui peut être remis aux autorités si elles en font la demande.

À compter du vendredi 5 juin :

  • Les rassemblements de 10 personnes ou moins à l’intérieur seront autorisés dans les maisons privées.
  • Les rassemblements publics de 50 personnes ou moins seront autorisés à l’extérieur, si les mesures de distanciation physique sont respectées.
  • Les services religieux – y compris les mariages et les funérailles – auxquels prennent part 50 personnes ou moins seront autorisés à l’intérieur et à l’extérieur, si les mesures de distanciation physique sont respectées.
  • Les interventions chirurgicales électives et autres services de soins de santé non urgent augmenteront.
  • Les résidents des établissements de soins de longue durée seront autorisés à recevoir des visiteurs à l’extérieur, si les mesures de distanciation physique sont respectées.
  • Les sports d’équipe à faible contact seront autorisés. Les sports peuvent se dérouler conformément aux directives fournies par leurs organisations sportives nationales ou provinciales respectives si elles établissent des façons de limiter le nombre et l’intensité des contacts étroits pendant l’activité. Les joueurs devraient vérifier avec leur organisation locale pour s’assurer qu’elle mènera ses activités. Toutes les ligues provinciales, régionales et locales doivent élaborer un plan opérationnel. Les organisations sportives peuvent communiquer avec la Direction du sport et des loisirs du ministère du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture pour obtenir de plus amples renseignements. Les ligues de jeunes doivent veiller à ce que le nombre de spectateurs soit limité à un adulte par enfant.
  • Les installations suivantes pourront rouvrir :
    • les piscines, les saunas et les parcs aquatiques (rassemblement limité à 50 personnes par aire d’activité séparée);
    • les centres d’entraînement, les studios de yoga et les studios de danse;
    • les patinoires et les installations de loisir intérieures (rassemblement limité à 50 personnes par aire d’activité séparée, et limite de 50 spectateurs); et
    • les salles de billard et les salles de quilles.

À compter du vendredi 19 juin :

  • Les camps de vacances seront autorisés à rouvrir.
  • Les résidents des établissements de soins de longue durée seront autorisés à recevoir un visiteur à la fois à l’intérieur. (Si le visiteur a besoin de soutien, deux visiteurs à la fois seront autorisés.)
  • Les résidents canadiens qui possèdent une propriété au Nouveau-Brunswick seront autorisés à entrer dans la province, à la condition de s’auto-isoler pendant 14 jours.
  • Les résidents canadiens qui ont de la famille proche au Nouveau-Brunswick (parent, enfant, frère, sœur, petit-fils, petite-fille, conjoint) seront autorisés à entrer dans la province, à la condition de s’auto-isoler pendant 14 jours.

Ouverture des autres secteurs à déterminer

La reprise des activités pour les casinos, les centres de divertissement, les salles de bingo, les arcades, les cinémas, les bars (sans places assises), les foires commerciales et les conférences, les grandes salles de spectacle et les grands rassemblements publics sera déterminée lorsque des preuves supplémentaires témoignant du succès continu de la province à gérer une résurgence du virus seront disponibles.

De plus amples renseignements sur les phases de rétablissement, les mesures et les lignes directrices de la Santé publique sont disponibles en ligne.

Zone 5 (région de Campbellton) :

La zone 5 demeure dans la phase orange en vertu du plan de rétablissement du Nouveau-Brunswick relatif à la COVID-19.

Les règles suivantes s’appliquent à la zone 5 :

  • Une bulle de deux ménages est autorisée. Votre ménage peut se joindre à un autre ménage si les membres des deux ménages en conviennent mutuellement. Vous ne devez pas avoir de contacts étroits avec qui que ce soit d’autre. Vous ne pouvez pas vous joindre à plus d’un ménage (bulle).
  • Les fournisseurs et entreprises de services de santé non réglementés, comme les acuponcteurs et les naturopathes, ne peuvent pas reprendre leurs activités en ce moment.
  • Les entreprises de services personnels, comme les barbiers, les coiffeurs, les spas, les salons d’esthétique, de manucure et de pédicure et les tatoueurs, ne peuvent pas reprendre leurs activités en ce moment.