Pas de voyage pour les snowbirds cet hiver

Avec le nombre de cas de la COVID-19 qui ne cesse d’augmenter aux États-Unis, les restrictions aux frontières canado-américaines et la plupart des compagnies d’assurance qui ne couvrent pas les voyageurs contre la COVID-19, nombreux sont les snowbirds qui ne partiront pas pour les États-Unis cet hiver.

Depuis plusieurs années déjà, Denise et Paul Lepage de Balmoral ont voyagé à bien des endroits dans le monde. Au début, le couple nous raconte qu’ils avaient une simple minifourgonnette dans laquelle ils dormaient. Voyager reste pour eux une passion, Europe, États-Unis et le Canada d’est en ouest, le couple Lepage en a vu du pays.

Durant les onze dernières années, c’est à bord de leur motorisé en Floride dans le comté d’Orange City au RV Resort que le couple Lepage se rendait. Habituellement, c’est à la fin du mois d’octobre qu’ils quittent pour la Floride et reviennent en avril. Ils ont dû revenir en mars dernier, un mois plus tôt que prévu dû à la pandémie.

Le danger est trop important cette année, le motorisé est déjà remisé, Denise et Paul Lepage, comme bien d’autres, resteront en sécurité au Nouveau-Brunswick pour la saison hivernale. Même s’il y a souvent un risque plus élevé de chute en hiver, Denise s’est trouvé des solutions et compte bien restée active :

 

Denise et Paul Lepage n’ont pas d’installation fixe en Floride, seulement le motorisé qu’ils ont ramené avec eux. Certains snowbirds ont des chalets ou des maisons auxquelles ils n’auront pas accès cette année, comme mentionne Denise Lepage, ce sont des frais supplémentaires pour eux:

 

Comme nous mentionne Denise Lepage, un des points positifs, Noël sera célébré en famille cette année :