Mesures pour aider à prévenir la propagation de la COVID-19 et deux nouveaux cas au Nouveau-Brunswick

Les critères pour les tests de dépistage de la COVID-19 au Nouveau-Brunswick sont élargis.

« Nous continuons de mettre l’accent sur nos efforts visant à tester les bonnes personnes au bon moment », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell. « Les voyages à l’extérieur du Nouveau-Brunswick ne seront plus le déterminant clé pour orienter les gens vers les tests de dépistage. Cependant, les gens doivent encore être évalués par l’entremise du 811 ou de leur fournisseur de soins de santé primaires. »

Les tests de dépistage continueront d’être axés sur la protection des travailleurs de la santé, des patients en milieu hospitalier et dans les foyers de soins, et des premiers intervenants. La priorité sera également accordée aux personnes qui pourraient être plus vulnérables à la maladie, y compris les personnes âgées de 60 ans et plus et les personnes qui souffrent d’hypertension, d’une maladie cardiovasculaire, d’une maladie respiratoire chronique, du diabète ou du cancer.

Deux nouveaux cas

Des tests de dépistage menés au laboratoire de microbiologie du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont, à Moncton, ont permis d’identifier deux nouveaux cas, ce qui porte à 105 le nombre total de cas confirmés au Nouveau-Brunswick.

Sur les 105 cas, 59 sont liés à un voyage, 33 sont des proches de cas confirmés, six sont des cas de transmission communautaire, et sept cas demeurent sous investigation.

Dix personnes ont été hospitalisées, mais trois d’entre elles ont depuis reçu leur congé de l’hôpital. Sept patients demeurent hospitalisés, et quatre d’entre eux se trouvent à l’unité des soins intensifs.

Jusqu’à maintenant, 39 personnes se sont rétablies.

Les nouveaux cas sont les suivants :

  • une personne âgée entre 10 et 19 ans dans la zone 3 (région de Fredericton); et
  • une personne âgée entre 70 et 79 ans dans la zone 7 (région de Miramichi).

« La COVID-19 peut s’attaquer à tout le monde, peu importe l’âge, et ce, dans n’importe quelle communauté de notre province, a dit la Dre Russell. C’est pourquoi il demeure essentiel que tous les gens du Nouveau-Brunswick restent à la maison le plus possible. Lorsque les gens sortent, ils devraient garder leurs interactions brèves et maintenir une distance physique de six pieds entre eux et les autres personnes. »

Prêts pour le fonds de roulement maintenant disponibles

Les propriétaires de petites, moyennes et grandes entreprises dont les affaires ont été touchées par la COVID-19 au Nouveau-Brunswick peuvent maintenant présenter une demande au gouvernement provincial pour l’obtention d’un prêt pour leur fonds de roulement.

« Nous comprenons que cette pandémie a des répercussions sur les entreprises du Nouveau-Brunswick », a affirmé le premier ministre, Blaine Higgs. « Nous avons agi rapidement pour répondre aux besoins du monde des affaires et soutenir ces employeurs durant cette période difficile. »

Les nouveaux prêts visent à soutenir les entreprises établies au Nouveau-Brunswick. Au total, 50 millions de dollars ont été alloués à deux programmes de prêts distincts visant les fonds de roulement.

Les entreprises peuvent obtenir de plus amples renseignements sur le processus de demande en consultant une page Web qui comprend une foire aux questions et des ressources en ligne.

Prestation de revenu : la date limite pour les demandes approche

La période de demande pour la Prestation de revenu d’urgence pour les travailleurs du Nouveau-Brunswick se terminera à 20 h, le jeudi 9 avril. Cette prestation unique de 900 dollars a été créée pour aider les gens à joindre les deux bouts entre le moment où ils perdent leur emploi ou ferment leur entreprise et celui où ils reçoivent leur prestation fédérale.

« Cette prestation a fourni un soutien des plus nécessaires, a dit M. Higgs. Aider les employés et les travailleurs autonomes à répondre à leurs besoins immédiats contribuera à nous garder sur une voie qui ramènera la prospérité au Nouveau-Brunswick. »

Plus de 60 000 personnes se sont inscrites pour recevoir cette prestation. Jusqu’à présent, le gouvernement provincial a versé plus de 20 millions de dollars dans le cadre de cette prestation.

Des renseignements à jour au sujet de la COVID-19 sont disponibles en ligne.