Les services gouvernementaux non essentiels fermeront jusqu’à nouvel ordre

Le gouvernement provincial a annoncé, aujourd’hui, que, suivant les recommandations formulées par la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, en vue d’atténuer les répercussions de la COVID-19 (le nouveau coronavirus), tous les services gouvernementaux non essentiels fermeront à compter du mardi 17 mars, et ce, jusqu’à avis contraire.

« Nous prenons des mesures pour mettre en œuvre les recommandations formulées par les experts », a déclaré le premier ministre, Blaine Higgs. « Nous savons que la maison est le meilleur endroit et le plus sûr pour nos travailleurs et leurs enfants. »

La Dre Russell a recommandé, aujourd’hui, que le gouvernement provincial concentre ses efforts en vue de fournir les services essentiels, et elle a indiqué que tous les employés devraient travailler à partir de la maison, lorsque c’est possible.

Suivant ces recommandations, seuls les employés du secteur public qui travaillent dans des postes ou secteurs essentiels qui soutiennent des fonctions essentielles demeureront au travail. Ils peuvent travailler au bureau ou à partir de la maison, selon la nature de leur emploi. Les travailleurs qui seront à la maison continueront d’être payés.

M. Higgs a indiqué que les employés qui seront à la maison doivent se tenir informés et disponibles pour être réaffectés en vue de porter main-forte dans des secteurs des services essentiels, que ce soit parce que des employés essentiels sont malades ou parce des employés supplémentaires sont nécessaires.

En réponse à la recommandation formulée, aujourd’hui, par la Dre Russell de fermer les garderies, le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance a élaboré un plan d’intervention pour veiller à ce que des services de garde soient offerts aux travailleurs essentiels de partout dans la province.

Des renseignements pour les travailleurs des services essentiels seront disponibles par l’entremise du portail du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance à l’intention des parents, ou en composant le 1-833-221-9339.

« Nous continuons de demander aux gens du Nouveau-Brunswick d’unir leurs efforts et de s’entraider, a affirmé M. Higgs. Les familles, les voisins et les amis qui ne sont pas dans des catégories à risques élevés sont encouragés à travailler ensemble pour s’assurer que des possibilités de garde d’enfants soient disponibles pour nos employés des services essentiels. »

M. Higgs a aussi annoncé que le comité multipartite du Cabinet sur la COVID-19 a décidé qu’un quorum de seulement 15 députés sera nécessaire pour les travaux de l’Assemblée législative ce mardi 17 mars afin de limiter la propagation possible de la maladie.

On rappelle aux gens du Nouveau-Brunswick de limiter leurs visites dans les foyers de soins afin d’aider à protéger les résidents les plus vulnérables. Les personnes âgées de plus de 70 ans sont les plus à risque d’être infectées par la COVID-19. Ces résidents sont priés de demeurer à la maison et de limiter leurs contacts avec les autres, dans la mesure du possible.