Les élèves du secondaire utiliseront leurs propres appareils technologiques pour l’apprentissage; programme d’aide pour les familles à faible et moyen revenu

Les élèves du secondaire du Nouveau-Brunswick devront maintenant apporter leurs propres appareils électroniques pour l’apprentissage à compter de septembre dans le cadre d’une transition vers un modèle d’apprentissage plus personnalisé, collaboratif et axé sur la technologie.

« Le milieu d’apprentissage sera différent au cours de l’année scolaire 2020-2021 ainsi que tout au long de la pandémie de COVID-19 », a déclaré le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy. « Ce modèle contribuera à soutenir l’apprentissage mixte et la continuité de l’apprentissage des élèves du secondaire dans un avenir immédiat, tout en s’attaquant à des enjeux de longue date. »

Le ministère investit sept millions de dollars dans un accès plus équitable à la technologie et cinq millions de dollars dans l’infrastructure pour soutenir ce nouveau modèle d’apprentissage. L’investissement dans l’infrastructure répondra au besoin d’une connectivité accrue et d’une collaboration numérique. Cela permettra d’accroître les points d’accès dans les écoles et de moderniser les pare-feu et la bande passante. Ces investissements soutiennent le plan Retour à l’école.

Ce modèle permet aux élèves d’utiliser les appareils qu’ils possèdent déjà tout en modernisant la façon dont ils apprennent et interagissent. Il laisse également aux enseignants la liberté d’utiliser la technologie pour innover et améliorer l’apprentissage des élèves.

Un programme de subvention sera disponible pour les élèves des familles à faible et moyen revenu qui ne disposent pas de tels appareils à l’heure actuelle. Les familles recevront, en fonction de leur admissibilité, jusqu’à 600 dollars par élève du secondaire pour l’achat d’un ordinateur portable dans le cadre du programme.

Admissibilité :

Les ménages dont le revenu annuel ne dépasse pas 40 000 dollars recevront un bon de 600 dollars par élève.Les ménages dont le revenu annuel se situe entre 40 000 dollars et 55 000 dollars recevront un bon d’un montant maximum de 400 dollars pour leur premier enfant au secondaire et 600 dollars pour chaque enfant supplémentaire.

Les ménages dont le revenu annuel se situe entre 55 000 dollars et 70 000 dollars recevront un bon d’un montant maximum de 200 dollars pour le premier enfant, de 400 dollars pour le deuxième, et de 600 dollars pour chaque enfant supplémentaire.

Les ménages dont le revenu annuel se situe entre 70 000 dollars et 85 000 dollars recevront un bon d’un montant maximum de 200 dollars pour le deuxième enfant, de 400 dollars pour le troisième, et de 600 dollars pour chaque enfant supplémentaire

Les familles admissibles pourront soumettre une demande par l’entremise du portail en ligne à l’intention des parents à compter du 31 juillet. De plus amples renseignements sur ce programme seront transmis directement aux familles, qui peuvent aussi composer le 1-833-901-1963.

« Notre objectif est de placer chaque élève en situation de réussite en le préparant au succès à long terme dans son éducation et en milieu de travail, tout en garantissant un accès plus équitable et constant à la technologie », a dit M. Cardy.

Certaines plateformes d’enseignement en ligne ont été désignées pour soutenir l’apprentissage des élèves du secondaire, et elles accompagneront l’enseignement au quotidien. Microsoft Teams sera la principale plateforme utilisée en salle de classe. Les élèves et les enseignants pourront y accéder au moyen de leur compte d’Office 365.

Certains enseignants peuvent également choisir d’utiliser Desire 2 Learn, aussi connu sous le nom de Brightspace, dans le secteur anglophone ou Clic dans le secteur francophone. Les exigences du système pour ces deux plateformes sont disponibles en ligne. Les familles sont invitées à passer ces documents en revue pour s’assurer que l’appareil de leur enfant est bien compatible.

« Offrir aux élèves des possibilités d’avoir une expérience d’apprentissage plus personnalisée qui répond à leurs besoins renforce un élément important en vue de bâtir un système d’éducation de première classe », a affirmé M. Cardy.

Fournir un accès équitable aux technologies de l’information et des communications est un élément du Plan d’éducation de 10 ans : Donnons à nos enfants une longueur d’avance. Soutenir les politiques permettant aux élèves d’apporter leur propre appareil, établir des règles provinciales en matière d’acquisition et d’utilisation des technologies, et lutter contre les inégalités technologiques sont des mesures décrites dans le document Succès chez vous : Un livre vert sur l’éducation au Nouveau-Brunswick, qui soutient les plans d’éducation de 10 ans.

Source : www.gnb.ca