Les déplacements à destination du Nouveau-Brunswick sont maintenant restreints davantage

Restrictions de voyage

Les déplacements à destination du Nouveau-Brunswick sont maintenant restreints davantage, et ils seront autorisés uniquement pour les raisons suivantes : travail; raisons médicales; permettre aux communautés de Pointe-à-la-Croix et de la Première Nation de Listuguj, au Québec, de se procurer des produits de première nécessité; garde d’enfants; et motifs de compassion, si le déplacement est approuvé par la Santé publique. En vertu des nouvelles restrictions, les résidents canadiens qui possèdent une propriété dans la province ou dont des membres de la famille (parents, enfants, frères, sœurs, petits-enfants, grands-parents, conjoints) demeurent au Nouveau-Brunswick ne seront plus autorisés à entrer dans la province.

« Nous adoptons ces nouvelles mesures pour assurer la sécurité de tout le monde », a déclaré la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell. « Les inconvénients sont petits comparativement à la maladie que nous pourrons prévenir et aux vies que nous pourrons sauver. »

Auto-isolement et isolement lié au travail

L’auto-isolement signifie que les gens doivent s’isoler et éviter tout contact avec les autres pour aider à prévenir la propagation de la maladie aux autres personnes de leur domicile et dans leur communauté. Des lignes directrices révisées concernant les exigences liées à l’isolement à l’intention des gens du Nouveau-Brunswick pour diverses catégories, y compris les résidents qui reviennent à la maison après avoir travaillé à l’extérieur de la province, sont maintenant en vigueur. Les lignes directrices sont disponibles en ligne.

L’isolement lié au travail permet aux gens de se rendre à leur lieu de travail et d’en revenir directement sans faire d’arrêts supplémentaires. Les personnes qui se trouvent dans cette situation doivent porter un masque en tout temps dans les lieux publics et demeurer au sein de la bulle de leur ménage. Des renseignements à l’intention des gens qui suivent les protocoles d’isolement lié au travail sont disponibles en ligne.

Toutes les personnes qui obtiennent un résultat positif à un test de dépistage, ainsi que leurs contacts, et toutes les personnes qui doivent s’auto-isoler, doivent répondre aux questions de la Santé publique en ce qui a trait à leurs symptômes, leurs déplacement et leurs contacts. Il est absolument essentiel de fournir des réponses complètes et honnêtes afin de limiter la propagation de la COVID-19. Toute personne qui refuse de répondre aux questions ou dont les réponses sont fausses ou incomplètes s’exposent désormais à des accusations d’avoir enfreint les dispositions de l’arrêté obligatoire.

Éclosion dans un établissement résidentiel pour adultes

La Santé publique a déclaré une éclosion au Foyer Ste-Elizabeth, un foyer de soins de 50 lits situé à Baker-Brook, dans la zone 4.

Après qu’un cas de COVID-19 ait été confirmé le jeudi 7 janvier, la Santé publique a commencé une investigation dans cet établissement. La recherche des contacts a débuté, et des membres de l’équipe provinciale de gestion rapide des éclosions effectueront un dépistage des résidents et du personnel de cet établissement aujourd’hui.

Bessborough School

Les élèves de la Bessborough School ont poursuivi leur apprentissage à distance aujourd’hui. La majorité des élèves retourneront à l’école lundi, à l’exception de quelques classes qui poursuivront leur apprentissage à distance pour les deux prochaines semaines.

Rappels à l’intention des écoles dans les zones orange

Dans le cadre de la phase orange, le personnel et les élèves de tous les âges doivent porter un masque à l’école et à bord des autobus scolaires. Les élèves peuvent retirer leur masque pour manger, boire et lorsqu’ils font des activités sportives ou pendant les cours d’éducation physique. De plus, les élèves de la maternelle à la huitième année peuvent retirer leur masque lorsqu’ils travaillent en silence à leur pupitre.

« Grâce aux gens du Nouveau-Brunswick qui ont respecté ces mesures, nous avons pu éviter une transmission à grande échelle dans les écoles et minimiser les répercussions de la pandémie sur l’apprentissage », a affirmé le ministre de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Dominic Cardy. « Nous avons eu recours à une approche multidimensionnelle qui consiste à maintenir les élèves dans des groupes constants et plus petits; porter le masque; encourager une hygiène adéquate; et promouvoir la distanciation physique autant que possible. Tout le monde doit collaborer pour assurer la santé et la sécurité de nos élèves à l’école. »

Les activités parascolaires – y compris les activités interscolaires et intra-muros – seront limitées aux entraînements et aux exercices d’apprentissage au sein d’une même équipe. On rappelle aux équipes de toutes les régions de faire preuve de vigilance lors du dépistage des participants avant tout événement, y compris les séances d’entraînement et les parties. Une liste des joueurs et des autres participants doit également être conservée. Les cours d’éducation physique devraient mettre l’accent sur des activités qui peuvent se pratiquer en respectant la distanciation physique, comme le yoga, la danse et la marche modérée.

Il n’est pas permis de chanter ou d’utiliser des instruments à vent pendant la phase orange. De plus amples renseignements sont disponibles sur le site Web du retour à l’école.

L’ensemble de la province demeure dans la phase orange

Le gouvernement rappelle aux résidents que l’ensemble de la province demeure dans la phase orange du plan de rétablissement provincial relatif à la COVID-19. Les règles concernant la phase orange sont disponibles en ligne.