Le Réseau de santé Vitalité s’ajuste au passage à la phase orange

Le passage à la phase orange de toutes les zones du Nouveau-Brunswick décrété par le gouvernement provincial aujourd’hui entraîne le rehaussement du niveau d’alerte et l’interdiction des visites pour tous les établissements hospitaliers du Réseau de santé Vitalité.

Visites interdites

Dès demain, les visites sont interdites dans tous les hôpitaux du Réseau, SAUF dans les cas ci-dessous :

  • Les visites aux unités d’obstétrique, de pédiatrie et de soins intensifs sont limitées à UN VISITEUR DÉSIGNÉ PAR PATIENT et à DEUX VISITEURS DÉSIGNÉS (en alternance) pour les patients en soins palliatifs (fin de vie);
  • Pour ce qui est des patients qui recevront l’aide médicale à mourir, la présence de DEUX VISITEURS DÉSIGNÉS est permise en alternance, sauf dans les cas exceptionnels où l’un des visiteurs a besoin d’assistance pour se rendre au chevet du patient.

Services aux patients ajustés au besoin

Conformément aux dispositions de la phase orange du Plan de rétablissement du Nouveau-Brunswick, les procédures médicales non urgentes et les chirurgies électives sont autorisées, mais pourraient être réduites temporairement selon l’évolution de la situation et la propagation du virus dans la collectivité.

Pour le moment, le Réseau demande à toutes les personnes de se présenter à leur rendez-vous à l’hôpital à la date et à l’heure prévues.  Advenant le cas où certains services seraient touchés, le Réseau communiquera avec les patients directement concernés pour remettre leur rendez-vous à plus tard.

Alléger l’achalandage aux services d’urgence

Le Réseau tient à préciser que tous ses services d’urgence sont ouverts pour les personnes qui ont besoin de soins urgents et qui veulent consulter un médecin. Toutefois, on demande aux gens dont l’état de santé ne nécessite pas de soins urgents de prendre rendez-vous avec leur médecin de famille ou leur infirmière praticienne, de consulter leur pharmacien communautaire, de se rendre à une clinique sans rendez-vous ou de communiquer avec le service Télé-Soins (811).

Source: Réseau de santé Vitalité