Le Nouveau-Brunswick est en voie de faire la transition à la phase orange

La Santé publique n’a rapporté aucun nouveau cas de COVID-19 aujourd’hui. Il y a toujours 118 cas confirmés au Nouveau-Brunswick, dont quatre cas actifs, et 114 personnes se sont rétablies. Un patient demeure hospitalisé, et il n’y a aucun patient à l’unité des soins intensifs.

Les mises à jour et les renseignements les plus récents au sujet des cas confirmés de COVID-19 et des tests en laboratoire au Nouveau-Brunswick sont disponibles en ligne.

Les phases du plan de rétablissement sont souples

Le plan de rétablissement de la province, annoncé récemment, comprend des niveaux d’alerte de santé publique qui stipulent quand certains secteurs pourront rouvrir et quand certaines activités seront permises.

Le Nouveau-Brunswick est en voie de faire la transition à la phase orange, qui vise à rouvrir les lieux sociaux et économiques tout en prévenant une réapparition de la transmission.

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, a demandé aux gens du Nouveau-Brunswick de continuer à pratiquer la distanciation physique et à avoir de bonnes pratiques d’hygiène alors que la province se tourne progressivement vers une réouverture.

« La phase dans laquelle nous entrons sera, à bien des égards, encore plus difficile que ce que nous avons vécu jusqu’à maintenant, a déclaré la Dre. Russell. Notre réussite au cours des prochains six mois, comme celle que nous avons connue au cours des six dernières semaines, dépend entièrement de vous. Plus que jamais, vos gestes détermineront ce qui va arriver par la suite. »

Le premier ministre, Blaine Higgs, a rappelé aux gens du Nouveau-Brunswick que la pandémie évolue sans cesse et que les gens doivent être prêts à faire preuve de souplesse et à ajuster leur comportement, au besoin.

« Nous pourrions être en mesure d’assouplir les restrictions visant une sorte d’entreprise ou une activité qui sont incluses dans une phase précise, tout en imposant des restrictions sur d’autres activités qui font partie de la même phase, a affirmé M. Higgs. Cette pandémie est une nouvelle expérience pour nous tous. La situation évolue tous les jours, et nous apprenons en cours de route. »

Les restrictions qui ont été assouplies peuvent être rétablies à n’importe quel moment pour protéger la santé publique.

Aider les entreprises à planifier leur réouverture

Les entreprises qui pourraient avoir la permission de rouvrir au cours des semaines et des mois à venir étudient comment adapter leurs activités afin de faire des affaires de façon sécuritaire.

« Je sais que les propriétaires d’entreprises veulent faire la bonne chose et fonctionner de façon sécuritaire lorsqu’ils auront la permission de rouvrir, a dit M. Higgs. Chaque secteur aura des besoins et des exigences uniques, et il faudra planifier et établir de nouvelles façons de procéder. »

Les entreprises sont invitées à consulter le Document d’orientation pour les mesures de santé publique d’ordre général pendant le rétablissement relatif à la COVID-19, qui comprend des outils de dépistage, des modèles d’affiches et d’autres renseignements.

Des séances de discussion visant certains secteurs sont en cours de préparation. Ces séances donneront aux propriétaires d’entreprises la chance de parler directement aux responsables de la Santé publique, de Travail sécuritaire NB et d’autres ministères pertinents.

Opportunités NB émettra un nouveau webinaire, le 8 mai, au sujet du rétablissement économique. Il mettra en vedette un groupe d’experts qui offriront des conseils et des réponses à des questions fréquentes que les propriétaires d’entreprises pourraient se poser alors qu’ils se préparent à rouvrir.

Travailleurs étrangers temporaires

M. Higgs a indiqué que tout au long de la pandémie, le gouvernement provincial a agi avec beaucoup de prudence, ce qui a permis au Nouveau-Brunswick de tirer son épingle du jeu comparativement à d’autres administrations où il y a eu moins de mesures restrictives.

« La décision d’empêcher les travailleurs étrangers temporaires d’entrer dans la province a été faite pour protéger la santé et la sécurité de la population du Nouveau-Brunswick, a-t-il déclaré. Nous devons continuer à faire preuve de prudence. Faire autrement nous mettrait tous à risque de contracter la COVID-19. »

M. Higgs a dit que des mesures seront prises pour aider les entreprises touchées, y compris :

explorer les façons de combler les postes vacants en effectuant du recrutement auprès des 30 000 étudiants de niveau postsecondaire; des 7000 étudiants de 12e année qui vont recevoir leur diplôme sous peu; et des dizaines de milliers de personnes sans emploi en raison de la COVID-19;
chercher des façons de trouver un emploi pour les travailleurs étrangers temporaires qui sont déjà dans la province et qui ont également été touchés par cette pandémie; et
explorer la possibilité de réaffecter ou de rappeler des travailleurs occasionnels ou saisonniers des ministères afin de travailler dans les secteurs de l’agriculture et des pêches.
Des renseignements à jour au sujet de la COVID-19 sont disponibles en ligne. https://www2.gnb.ca/…/nouvelles/communique.2020.04.0237.html