Le nombre de démissions chez les docteurs à l’hôpital de Campbellton ne cesse d’augmenter

La pénurie de médecins à l’Hôpital régional de Campbellton est déjà problématique, voilà que nous apprenons dans un article de Radio-Canada que deux docteurs employés par le Réseau de santé Vitalité annoncent eux aussi leurs démissions.

Au mois de juin, le Dr Jean-Robert Ngola annonce son départ de l’Hôpital régional de Campbellton pour se rendre travailler au Québec. En juillet c’est au tour du Dr Delbé Robichaud, il annonce sa retraite le 18 décembre prochain. Voilà qu’en début de semaine, la Dr Sylvie Katanda annonce sa démission pour le 2 novembre et qu’un autre médecin la Dr Catherine Benoît met fin à sa pratique dans le Restigouche le 28 novembre. Un total de quatre docteurs quitteront la région d’ici la fin de l’année 2020, qui jusqu’à présent, disons-le n’est pas la meilleure année que nous avons eue.

La situation ne semble pas se limiter à l’Hôpital régional de Campbellton car la Société médicale du Nouveau-Brunswick prévoit que la province manquera d’environ 300 médecins d’ici quatre ans.

Le porte-parole du Réseau de santé Vitalité Thomas Lizotte :

 

Quelles solutions pourraient être envisagées pour tenter de régler ce problème, à nouveau Thomas Lizotte :

 

Combien de docteurs seraient nécessaire pour combler le manque à Campbellton, nous avons posé la question à Thomas Lizotte :