Le gouvernement du Canada annonce 40 millions de dollars pour le secteur des mollusques et crustacés au Canada atlantique

À la suite de l’ouragan Fiona, les gens directement touchés par la tempête ont été confrontés à de nombreux défis. Grâce à leur résilience, les résidents de ces régions se sont immédiatement mobilisés pour aider leurs voisins et reconstruire en mieux. Pendant cette période difficile, le gouvernement du Canada était là pour aider les gens, les collectivités et les entreprises à se rétablir et à rebâtir.

L’ouragan a eu des effets particulièrement dévastateurs sur les entrepreneurs et producteurs de mollusques et de crustacés, qui sont d’importants employeurs générant des retombées économiques significatives dans de nombreuses petites collectivités côtières et rurales de la région. Ces industries constituent également un potentiel de croissance substantiel, compte tenu de la demande mondiale de produits de la mer d’élevage.

Au Canada atlantique, les pertes, dommages et coûts engendrés par cette tempête dévastatrice sont considérables. Parmi les divers types de pertes, il y a les récoltes, semences, équipements et infrastructures issus de cet élevage. Il faudra attendre jusqu’au printemps 2023 pour mesurer toute l’ampleur des dommages, car certaines exploitations conchylicoles avaient déjà commencé à immerger leurs équipements au moment de la tempête.

C’est pourquoi l’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, a annoncé aujourd’hui une contribution de l’APECA pouvant atteindre 40 millions de dollars sur deux ans pour le secteur des mollusques et crustacés du Canada atlantique. Ce soutien financier de l’Agence aidera les entreprises conchylicoles et les organismes sans but lucratif qui offrent des services à ces entreprises à répondre à leurs besoins immédiats comme la réparation des dommages causés par la tempête, le remplacement d’équipements, le nettoyage, la perte de produits, ainsi qu’à mettre en œuvre des projets à long terme d’adaptation aux conditions météorologiques extrêmes.

Cette annonce est une autre étape importante du plan mis de l’avant par l’APECA en vue d’aider les entreprises et les collectivités touchées par l’ouragan Fiona, dans le cadre du Fonds de rétablissement de l’ouragan Fiona de 300 millions de dollars.

Le gouvernement du Canada maintient son engagement à aider les Canadiens à surmonter les répercussions de l’ouragan Fiona et à s’adapter aux inévitables tempêtes à venir causées par le changement climatique. L’APECA continue à collaborer étroitement avec les autres ministères fédéraux afin d’élaborer des initiatives souples et ciblées favorisant les efforts de relance et de reconstruction. De plus amples renseignements sur ces mesures seront rendus publics bientôt.

Citations

« Notre gouvernement collabore étroitement avec les collectivités, les secteurs et les entreprises durement touchés qui ont subi des pertes dévastatrices à la suite de cette tempête. Le soutien que nous annonçons aujourd’hui pour le secteur des mollusques et crustacés aidera à combler les lacunes lorsqu’aucune autre mesure d’aide n’est offerte. Ce n’est que l’une des nombreuses mesures mises de l’avant par notre gouvernement pour maintenir les emplois suite aux terribles ravages causés par l’ouragan. »

 L’honorable Ginette Petitpas Taylor, ministre des Langues officielles et ministre responsable de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique

 

Source: Opportunities NB