Le dossier de Pierrick Caron est repoussé en janvier 2023 pour une conférence de gestion

C’est cet après-midi que l’agent Pierrick Caron du détachement de la GRC de Campbellton devait enregistrer son plaidoyer au palais de justice de Campbellton

L’agent de la Gendarmerie royale du Canada au Nouveau-Brunswick fait face à des accusations de voies de fait suite à une arrestation musclée.

Le 2 juillet 2021, l’agent Caron du détachement de la GRC de Campbellton a répondu à un appel au Tim Hortons située sur la rue Roseberry. Pierrick Caron a alors interpellé sur place André Yvon Mercier, des gens se trouvaient mal à l’aise de la présence de l’individu et il était aussi soupçonné de vol dans un commerce avoisinant.

L’agent Caron a procédé à l’arrestation de Mercier à l’extérieur du restaurant et c’est à ce moment qu’une bagarre a éclaté entre les deux. Un passant a filmé la scène où nous pouvons voir Pierrick Caron agenouiller sur le corps de Mercier le rouant de coup de poing, tandis qu’un autre individu le tenait par les jambes. Ces images troublantes sont devenues virales sur les médias sociaux en plus d’être diffusées à la télévision nationale.

L’Agent Pierrick Caron devait enregistrer son plaidoyer le 7 novembre, mais son avocate maitre Renée Roy qui représentait son client, un ajournement de deux semaines a été demandé. La défense avait fait la demande d’une divulgation supplémentaire au Bureau des Enquêtes indépendantes (BEI).

Le 21 novembre 2022, Pierrick Caron devait plaider coupable ou non coupable et le juge devait fixer une date de procès. L’avocate de la couronne maître Lee, a demandé justice réparatrice et une conférence de gestion aura lieu le 9 janvier 2023 à 13h30.

Définition (Justice réparatrice): https://www.justice.gc.ca/fra/jp-cj/jr-rj/index.html