Le CN investira 20 M$ au Nouveau-Brunswick

Le CN a annoncé aujourd’hui qu’il prévoit investir environ 20 M$ CA au Nouveau-Brunswick en 2020. Le programme sera axé sur la reconstruction et le renforcement d’un pont, le remplacement de rails et de traverses, la reconstruction de surfaces de passages à niveau et l’entretien de ponceaux, de systèmes de signalisation et d’autres éléments d’infrastructure des voies.

« Nous prenons au sérieux notre rôle essentiel dans l’économie nord-américaine, et ces investissements au Nouveau-Brunswick sont un élément essentiel de notre stratégie de soutien de la croissance. La Compagnie reste déterminée à accroître l’efficacité des chaînes d’approvisionnement qui soutiennent la croissance du Nouveau-Brunswick compte tenu de son rôle crucial dans l’acheminement des marchandises courantes vers les marchés et les consommateurs. La sécurité est une valeur fondamentale pour le CN et en investissant dans l’entretien et le prolongement des voies, ainsi que dans l’augmentation de notre capacité, nous offrons aux clients une solution sûre et fiable dans le contexte actuel où la fluidité des chaînes d’approvisionnement est plus importante que jamais. »
– Derek Taylor, vice-président Région de l’Est du CN

« En maintenant son engagement à soutenir les entreprises canadiennes, notre gouvernement continue d’investir dans l’économie canadienne afin de stimuler la croissance économique. Nous sommes heureux de voir des entreprises telles que le CN faire leur part en investissant dans l’amélioration de la sécurité, l’accroissement de sa capacité et la promotion des échanges commerciaux grâce à un réseau ferroviaire fiable et sécuritaire. Les investissements du CN dans le maintien et l’amélioration de son réseau existant auront des conséquences positives directes sur le transport des marchandises au Nouveau-Brunswick et vers la porte d’entrée commerciale de l’Est du Canada, et appuieront l’économie et les emplois. »
– L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, gouvernement du Canada

« Je suis encouragé par les investissements prévus par le CN en vue d’améliorer son réseau ferroviaire au Nouveau-Brunswick. Avec la modernisation du Port de Saint John et les travaux d’expansion et de diversification en cours au Port de Belledune, il est encore plus essentiel de disposer d’un réseau ferroviaire efficace pour pouvoir optimiser pleinement notre infrastructure de transport. »
– L’honorable Bill Oliver, ministre des Transports et de l’Infrastructure, gouvernement du Nouveau-Brunswick

Ces investissements créeront une plus grande capacité qui encouragera l’utilisation du rail pour le transport sur de longues distances, réduisant du coup les émissions de GES de la chaîne d’approvisionnement de nos clients. Les trains de marchandises réduisent les émissions de GES de 75 % par rapport à ceux émis par les camions. En fait, ils permettent de remplacer plus de 300 camions, réduisant aussi les embouteillages, les accidents et les charges sur les infrastructures de transport public. Le CN continuera également à investir dans d’importantes technologies améliorant la sécurité, telles que le programme d’inspection autonome de la voie et les portails d’inspection automatisée.

Le programme d’entretien porte notamment sur :

  • le remplacement d’environ 8 milles de rail;
  • la pose d’environ 10 000 traverses neuves;
  • la reconstruction de la surface de 5 passages à niveau;
  • des travaux d’entretien des ponts, des ponceaux, des systèmes de signalisation et d’autres éléments d’infrastructure des voies.

Le Nouveau-Brunswick en chiffres :

  • Dépenses en immobilisations : environ 140 M$ au cours des cinq dernières années
  • Effectif : environ 320 personnes
  • Milles de parcours en exploitation : 596
  • Partenariats communautaires : 279 000$ en 2019
  • Dépenses à l’échelle locale : 59 M$ en 2019
  • Impôts et taxes en espèces versés : 17 M$ en 2019

Les produits forestiers constituent une partie importante du trafic ayant le Nouveau-Brunswick pour point d’origine ou de destination. Le CN manutentionne aussi des biens de consommation et d’autres envois intermodaux à son terminal de Moncton. Le CN exploite également un important triage, un centre de distribution de véhicules automobiles et une installation de manutention du vrac CargoFlo à Moncton. Le réseau du CN s’étend jusqu’aux ports de Belledune et de Saint John, où la Compagnie a une autre installation de manutention du vrac CargoFlo.