Le Canada recevra une livraison anticipée du vaccin contre la COVID-19 de Pfizer-BioNTech

Le gouvernement du Canada respecte son engagement à s’assurer que les Canadiens ont accès à des vaccins contre la COVID–19 sûrs et efficaces le plus rapidement possible.

L’honorable Anita Anand, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, a annoncé aujourd’hui qu’à la suite de négociations fructueuses, le Canada recevra jusqu’à 249 000 doses du vaccin contre la COVID–19 de Pfizer-BioNTech d’ici la fin de décembre 2020, sous réserve de l’autorisation du vaccin par Santé Canada.

Ces doses font partie des 76 millions de doses que le Canada a obtenues dans le cadre de son accord actuel avec Pfizer. Comme pour tous les vaccins candidats contre la COVID–19, le vaccin de Pfizer-BioNTech doit être autorisé par Santé Canada avant d’être administré aux Canadiens et aux Canadiennes.

Pfizer, l’Agence de la santé publique du Canada et les Force armées canadiennes, ainsi que les Provinces et les Territoires, travaillent ensemble pour mettre la touche finale aux efforts de préparation aux premiers sites d’utilisation cette semaine, y compris à la formation sur la manutention du produit, qui doit être transporté et stocké à -70 degrés Celsius.

Ainsi, des essais importants de logistique sont prévus, en commençant par un essai technique avec Pfizer cette semaine. Cet essai sera mené par le Centre national des opérations et servira à confirmer les processus de passation de commandes, d’expédition et d’importants, à partir du fabriquant jusqu’aux sites d’utilisation situés d’un bout à l’autre du pays. Dans ce premier essai technique avec Pfizer, un conteneur maritime contenant de la glace sèche et un enregistreur de données seront utilisés pour simuler un envoi des vaccins.

Le gouvernement du Canada s’attend à organiser d’autres exercices de repetition pour confirmer les processus de passation de commande et d’expédition pour d’autres vaccins au fur et à mesure qu’ils seront disponibles. Ces essais sont importants pour s’assurer que les Provinces et les Territoires disposent de l’infrastructure et de l’équipement nécessaires en place et qu’ils peuvent administrer avec efficacité les vaccins contre la COVID-19 pendant tout le déploiement.

Le 9 octobre 2020, Pfizer a présenté une demande d’examen réglementaire de son vaccin candidat contre la COVID–19 aux termes de l’arrêté d’urgence de Santé Canada. On devrait bientôt connaître les résultats de cet examen.

SOURCE: Services publics et Approvisionnement Canada