La vérificatrice générale accueille favorablement les résultats de l’audit financier de la province au 31 mars 2020

Dans son dernier rapport déposé, aujourd’hui, à l’Assemblée législative, la vérificatrice générale, Kim Adair-MacPherson, a commenté l’audit financier de la province au 31 mars 2020 terminé en octobre 2020 et d’autres principales constatations. À noter que la majeure partie de l’exercice visé par l’audit était antérieure à la pandémie en mars 2020, qui a débuté lors du dernier mois de l’exercice.

Un élément positif : la province a enregistré un troisième petit surplus consécutif de 49 millions de dollars en 2020. La province a aussi connu une première baisse de la dette nette depuis 2007, avec un recul de 37 millions de dollars en 2020. Également pour une première fois, des objectifs pluriannuels de réduction de la dette nette ont été fixés comme le recommandait la vérificatrice générale dans ses précédents rapports. Le rapport souligne également que même si la dette nette a connu une légère baisse, les dépenses au cours de la dernière décennie ont entraîné une augmentation de 4,3 milliards de dollars de la dette nette provinciale. Celle-ci s’élève maintenant à 13,9 milliards de dollars.

« La tendance à l’atteinte de petits excédents annuels et à la réduction de la dette nette est avantageuse pour le Nouveau-Brunswick », a déclaré Mme Adair-MacPherson.

Renseignements supplémentaires sur l’audit des états financiers de la province

Le rapport publié, aujourd’hui, comprend également des chapitres sur la situation financière de la province, les résultats des audits financiers de la province du Nouveau-Brunswick et de ses sociétés et organismes de la Couronne, les programmes d’aide financière lancés à la suite de la pandémie mondiale de COVID-19, le risque de contamination au radon dans les logements publics et l’audit financier des évaluations de l’impôt foncier.

Les chapitres sur l’audit financier se trouvent dans le volume III du rapport de la vérificatrice générale de 2020 et sont disponibles en ligne.

Source: Vérificateur général du Nouveau-Brunswick