La SANB espère une action rapide du Nouveau-Brunswick dans le dossier du bilinguisme chez Ambulance NB

La Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick (SANB) à l’intention de faire part de ses inquiétudes au gouvernement du Nouveau-Brunswick, au sujet du non-respect d’Ambulance NB (ANB) à l’égard de ses obligations linguistiques en vertu de la Loi sur les langues officielles.

La semaine dernière encore, aucun ambulancier bilingue n’était disponible au moment d’un appel, ou trois ambulanciers unilingues ont été envoyés pour venir en aide à une patiente unilingue francophone à la résidence Castel des flots bleus, à Cap-Pelé. Une situation inacceptable où chaque minute compte.

Alexandre Cédric Doucet est président de la Société de l’Acadie du Nouveau-Brunswick :

 

Une action rapide du Nouveau-Brunswick c’est ce qu’espère la SANB, ils se rendront d’ailleurs à Fredericton la semaine prochaine pour rencontrer le premier ministre, Blaine Higgs, à nouveau Alexandre Cédric Doucet :