La population du Nouveau-Brunswick invitée à donner son opinion sur la nouvelle Loi sur le bien-être des enfants et des jeunes

Un processus d’engagement a été lancé pour élaborer un cadre réglementaire et concevoir des programmes en vertu la nouvelle Loi sur le bien-être des enfants et des jeunes. En plus de séances d’engagement avec des intervenants, il y aura différents moyens pour permettre au public d’exprimer son opinion, dont un sondage en ligne.

« J’invite tout le monde à faire part de ses idées sur la façon dont nous pouvons améliorer davantage le bien-être des enfants et des jeunes en élaborant des règlements, des programmes et des services », a déclaré la ministre du Développement social, Dorothy Shephard. « L’information ainsi recueillie nous sera très utile pour prendre les meilleures décisions possible en vue d’aider les enfants de la province. »

Dans le cadre du processus d’engagement, le ministère a publié un document de discussion, Bien-être des enfants et des jeunes, Un nouveau chapitre, Engagement sur la phase II : Cadre réglementaire et conception des programmes. Ce document résume les initiatives qui serviront à recueillir les commentaires du public et des intervenants. Il comprend également neuf thèmes de discussion, accompagnés d’une série de questions :

  • modèle de prise en charge par la parenté;
  • approches collaboratives;
  • soins sécurisés;
  • détection et intervention précoces;
  • services à la jeunesse et aux jeunes adultes;
  • protection multidisciplinaire de l’enfant;
  • continuum de soins;
  • services de rétablissement coordonnés (services de stabilisation); et
  • examen du cadre juridique – règles de procédure – processus.

Des séances de consultation auprès de gens et de groupes auront lieu en décembre et en janvier. En plus du sondage en ligne, les gens du Nouveau-Brunswick pourront aussi soumettre un document résumant leurs réflexions et recommandations par courriel à [email protected] ou par la poste à : Ministère du Développement social, Direction des politiques et des affaires législatives, Réglementation sur le bien-être des enfants et des jeunes, C.P. 6000, Fredericton (N.-B.) E3B 5H1.

Le nouveau projet de loi distinct a reçu la sanction royale, en juin, après avoir obtenu un soutien unanime à l’Assemblée législative. Il vise à moderniser les dispositions législatives relatives aux enfants et aux jeunes et à fournir de meilleurs outils pour assurer leur protection et leur bien-être. Il tient davantage compte des points de vue et des préférences de l’enfant ou du jeune dans la prise de décision. Les enfants et les jeunes seront encouragés à s’exprimer, en fonction de leur âge et de leur niveau de maturité. La nouvelle loi devrait être officiellement proclamée et mise en œuvre à l’automne 2023.

« Grâce aux efforts concertés de la population, y compris des enfants, des jeunes et de leur famille, ainsi que de tous les secteurs, nous pouvons veiller à ce que des mesures de soutien et des services soient mis à la disposition des enfants et des jeunes les plus vulnérables dans le but de leur offrir une vie meilleure », a affirmé Mme Shephard.

Source: Gouvernement du Nouveau-Brunswick