Jumelage avec les communautés québécoises aux frontières du Nouveau-Brunswick

Les résidents de la municipalité régionale de comté d’Avignon, de la Première Nation de Listuguj, et de la municipalité régionale de comté de Témiscouata, situées le long de la frontière du Nouveau-Brunswick, seront autorisés à entrer dans la province pour des excursions d’une journée à condition de s’inscrire à l’avance à compter du 1er août.

Les résidents de ces communautés qui se rendent au Nouveau-Brunswick pour un déplacement d’une journée uniquement, sans nuitée, ne seront pas tenus de s’auto-isoler à leur entrée dans la province. Il est obligatoire de s’inscrire à l’avance pour ces déplacements. Il ne sera pas possible de s’inscrire à la frontière. Les voyageurs qui ne se seront pas inscrits à l’avance se verront refuser l’accès. Cette mesure est nécessaire pour assurer la fluidité de la circulation.

Municipalité d’Avignon

Les résidents du Nouveau-Brunswick qui se rendent dans la municipalité régionale de comté d’Avignon, dans la réserve de la Première Nation de Listuguj et dans la municipalité régionale de comté de Témiscouata, mais pas au-delà, dans le cadre d’un déplacement d’une journée, sans nuitée, ne seront pas tenus de s’auto-isoler à leur retour au Nouveau-Brunswick.

Les personnes en provenance de ces communautés doivent :

  • prouver qu’ils résident dans une province de l’Atlantique, dans la municipalité régionale de comté d’Avignon, dans la réserve de la Première Nation de Listuguj ou dans la municipalité régionale de comté de Témiscouata;
  • affirmer qu’ils ne présentent pas de symptômes de la COVID-19; et
  • confirmer qu’au cours des 14 derniers jours, ils n’ont pas quitté leur communauté, sauf pour se rendre dans une province de l’Atlantique.

Les gens du Nouveau-Brunswick qui veulent faire un déplacement d’une journée dans ces communautés doivent également s’inscrire à l’avance.

De plus amples renseignements sur les règlements et les documents requis se trouvent sur la page Renseignements pour les voyageurs du gouvernement provincial.

Aucun nouveau cas

La Santé publique n’a rapporté aucun nouveau cas de COVID-19 aujourd’hui. Il y a 170 cas confirmés au Nouveau-Brunswick, et 166 personnes se sont rétablies. Il y a eu deux décès, et il y a deux cas actifs. À ce jour, 52 153 tests de dépistage ont été réalisés.

L’état d’urgence sera prolongé et l’ordonnance obligatoire sera révisée le 31 juillet pour permettre le jumelage avec les communautés frontalières québécoises.