Fort taux d’occupation et achalandage élevé au Service d’urgence du Centre hospitalier universitaire Dr-Georges-L.-Dumont

Depuis la fin du mois d’août, le personnel et les médecins du Centre hospitalier universitaire (CHU) Dr-Georges-L.-Dumont doivent composer avec un taux d’occupation très élevé, ce qui cause une congestion au Service d’urgence de l’établissement. Jusqu’au 28 septembre 2020, le Réseau demande aux gens d’alléger l’achalandage en évitant, si possible, de se rendre au Service d’urgence de l’établissement.

 

Service d’urgence et autres options

Le Service d’urgence de l’établissement demeure disponible pour les personnes qui ont besoin de soins urgents et qui veulent consulter un médecin. Toutefois, la direction du Réseau demande aux gens dont l’état de santé ne nécessite pas de soins urgents de prendre rendez-vous avec leur médecin de famille ou leur infirmière praticienne, de se rendre à une clinique sans rendez-vous ou de communiquer avec le service Télé-Soins (811). Il faut s’attendre à des délais inhabituels pour les cas non urgents au Service d’urgence.

 

Défis actuels : causes multiples

Les causes de la situation actuelle au CHU Dr-Georges-L.-Dumont sont multiples. On relève notamment :

  • Manque de personnel dans plusieurs secteurs;
  • Nombre élevé de patients aînés en attente d’un hébergement dans un foyer de soins ou un foyer de soins spéciaux;
  • Taux d’hospitalisation élevé.

 

Le Réseau remercie la population de sa précieuse collaboration dans cette période difficile.