Discrimination envers des résidents de la zone 5, le Forum des maires du Restigouche réagit

Des villages et commerçants situés dans d’autres zones du Nouveau-Brunswick auraient affiché des messages discriminatoires qui visent les résidents de la zone 5 (région du Restigouche et Campbellton).

Une municipalité a publié sur les réseaux sociaux un message qui avise ses citoyens d’éviter la zone 5. Des commerces ont affiché à leurs portes de ne pas entrer dans l’établissement si vous habitez ou avez été en contact avec quelqu’un qui habite dans la zone 5. Une situation plus inquiétante, des hôpitaux ont même refusé des patients qui proviennent de la région et qui avaient des rendez-vous. C’est inacceptable selon la mairesse de Campbellton, madame Stéphanie Anglehart Paulin :

 

Le maire de Balmoral, qui est aussi président du Forum des maires du Restigouche, rappel que la situation a rapidement été prise en main par les professionnelles de la santé et la population a très bien coopéré en allant se faire tester au début de l’éclosion. De l’action de la part du gouvernement du Nouveau-Brunswick et des élus régionaux, voilà ce qu’espère le Forum, monsieur Charles Bernard :

 

Une bulle entre la zone 5, Pointe-à-la-Croix et Listuguj devrait être mise en place. Le maire Charles Bernard :

 

Le Nouveau-Brunswick a suggéré, au début de l’éclosion, à la population du Restigouche de rester à l’intérieur de la zone. Le maire Charles Bernard a posé la question à la médecin-hygiéniste en chef, la docteure Jennifer Russel, si les gens du Restigouche peuvent se déplacer dans la province ? Monsieur Bernard :