Deux hommes accusés de traite de personnes à des fins d’exploitation sexuelle et de main-d’œuvre en Nouvelle-Écosse

Le Groupe de lutte contre la traite de personnes a déposé des accusations contre deux individus pour traite de personnes à des fins d’exploitation sexuelle dans le cadre de l’Opération Homeward.
Le 9 juin 2022, le Groupe de lutte contre la traite de personnes de la Nouvelle-Écosse a reçu des renseignements sur sa ligne de dénonciation selon lesquels une femme était victime de traite de personnes par un homme de Yarmouth. À la suite de ce signalement, l’Opération Homeward a été lancée.
Dans le cadre de l’opération, les enquêteurs ont déterminé que l’homme était impliqué dans la traite de nombreuses personnes, à des fins d’exploitation sexuelle et de travail forcé. Les enquêteurs ont recueilli des renseignements et des preuves sur l’implication d’un deuxième homme de Yarmouth. Un soutien continu aux victimes et aux membres de leur famille tout au long de l’enquête.
Le premier homme fait face à 33 accusations, y compris :
• Traite de personnes (cinq chefs);
• Avantage pécuniaire découlant de la traite des personnes (cinq chefs)
• Proxénétisme (trois chefs);
• Avantage matériel provenant de la prestation de services sexuels (trois chefs);
• Trafic de cocaïne (trois chefs);
• Trafic d’hydromorphone (deux chefs);
• Agression sexuelle (deux chefs);
• Voies de fait causant des lésions corporelles;
• Voies de fait (trois chefs);
• Profération de menaces (deux chefs);
• Obtention de services sexuels moyennant rétribution;
• Publicité de services sexuels;
• Manquement aux conditions d’une ordonnance de mise en liberté (deux chefs)
L’homme était déjà en détention pour d’autres accusations non liées à la présente affaire, et il a comparu en cour provinciale à Shelburne le 4 août, à la suite de quoi on l’a remis en détention. Sa prochaine comparution en cour provinciale à Yarmouth est prévue pour le 13 septembre 2022 à 9 h 30.
Le deuxième homme a été arrêté le 3 août, et il fait face à six accusations, y compris :
• Traite de personnes;
• Agression sexuelle;
• Obtention de services sexuels moyennant rétribution (deux chefs);
• Profération de menaces;
• Intimidation d’une personne associée au système judiciaire.
L’homme a comparu en cour provinciale à Shelburne le 4 août et a été mis en détention. Sa prochaine comparution en cour provinciale à Yarmouth aura lieu le 8 août 2022 à 9 h 30.
Opération Homeward se poursuit.
L’identité des hommes ne sera pas dévoilée par la GRC pour le moment pour préserver le droit à la vie privée des victimes, et conformément à l’interdiction de publication ordonnée par les tribunaux.
Si vous avez été victime de traite de personne, ou que vous soupçonnez quelqu’un de l’être, communiquez avec la ligne de dénonciation de la GRC par téléphone ou par message texte au 902-449-2425. La ligne est surveillée 24 h sur 24 par un policier. L’appelant peut choisir de fournir des renseignements de façon confidentielle. Vous pouvez aussi communiquer de façon confidentielle avec Échec au crime Nouvelle-Écosse en composant le 1-800-222-8477, en remplissant le formulaire sécurisé à www.crimestoppers.ns.ca ou en utilisant l’application « P3 Tips ».
Dossier : 2022-770703
Remarque : Le Groupe de lutte contre la traite de personnes de la Nouvelle-Écosse est composé de membres de la GRC en Nouvelle-Écosse et de la Police régionale d’Halifax.
Source: GRC de la Nouvelle-Écosse