Découvrez les 10 personnalités influentes de la francophonie canadienne de l’année 2019

Francopresse dévoile son 5e Palmarès des personnalités influentes de la francophonie canadienne sur Francopresse.ca.

Depuis 2015, le Palmarès Francopresse de 10 personnalités influentes de la francophonie canadienne vise à reconnaitre et à faire découvrir les personnes qui ont fait rayonner la francophonie dans une grande région ou sur le plan national au cours de l’année.

En 2019, un jury de sept (7) journalistes qui représentent l’ensemble des régions du pays (Atlantique, Centre, Ouest et Nord) a minutieusement évalué une quarantaine de candidatures afin d’en arriver à une liste de 10 personnalités.

Du nouveau cette année

Pour la première fois, le Palmarès Francopresse s’associe à deux partenaires ; l’Alliance des radios communautaires (ARC) du Canada et ONFR+ (TFO).

« De concert avec les journaux membres de l’Association de la presse francophone, mais aussi avec les radios communautaires et ONFR+, Francopresse compte mettre en valeur les gestes, petits et grands, posés partout au pays pour l’avancement de la francophonie. À cet égard, la participation de nos partenaires est indispensable. Au final, les candidatures proposées sont toujours inspirantes et démontrent la vitalité du français dans nos communautés », souligne Andréanne Joly, coordonnatrice et rédactrice en chef de Francopresse.

Les 10 personnalités francophones Francopresse de 2019:

-Madame Dyane Adam (Ontario)

Dyane Adam a tenu le fort de l’Université de l’Ontario français(UOF) pendant la plus grande partie de 2019 (grâce à un appui du fédéral) après l’annulation du financement par le gouvernement de l’Ontario, le 15 novembre 2018,en multipliant les partenariats et le recrutement de profs bénévoles, jusqu’à ce que les deux niveaux de gouvernement s’entendent pour accorder le financement moitié-moitié. Elle a été une porte-parole enthousiaste de l’UOF contre vents et marées.

 

 

-Madame l’honorable Angélique Bernard (Yukon)

Angélique Bernard a été nommée Commissaire du Yukon en 2018. Le français a beaucoup plus de place qu’avant dans toutes les actions portées par la représentante de la Reine au Yukon. Mme Bernard pose des actions concrètes pour la francophonie tout en assumant ses rôles et responsabilités de façon admirable. Elle a également mis en place l’Ordre du Yukon. Mme Bernard a une influence importante dans la francophonie.

 

 

-Madame Stéphanie Chouinard (Ontario)

Par ses analyses et ses points de vue, Stéphanie Chouinard a contribué à une meilleure compréhension des enjeux politiques et linguistiques à l’échelle provinciale et nationale. Intervenante clé dans les médias,les conférences et la recherche universitaire, elle s’est naturellement imposée comme une spécialiste d’envergure de la francophonie en milieu minoritaire, plus particulièrement en cette année d’élections fédérales. Stéphanie Chouinard est professeure de sciences politiques au Collège militaire royal de Kingston.

 

 

-Monsieur l’honorable René Cormier (Nouveau-Brunswick)

René Cormier est un sénateur indépendant du Nouveau-Brunswick. Militant acadien et ayant occupé la présidence de nombreux organismes, René Cormier a marqué l’année 2019 avec la publication du rapport sénatorial sur la modernisation de la Loi sur les langues officielles, un travail titanesque, fruit de deux ans de consultations à travers le pays.

 

 

-Madame Suzanne de Courville Nicol (Alberta)

Récipiendaire de l’Ordre des francophones d’Amérique en 2019, Suzanne de Courville Nicol a plus d’une réalisation à son actif. Parmi celles qui ont retenu l’attention, en 2019, relevons l’installation d’une signalisation bilingue dans un quartier de Calgary. Grâce à l’initiative, chapeautée parle Bureau de la visibilité qu’elle préside, 8 panneaux-STOPS sont devenus des panne aux bilingues.

 

 

-Monsieur Marc Keelan-Bishop (Ontario)

Illustrateur de la résistance franco-ontarienne lors des compressions du gouvernement de Doug Ford en novembre-décembre 2018. Depuis plusieurs années il illustre la fierté franco-ontarienne, notamment avec la création d’une série sur les rebelles de l’histoire franco-ontarienne. Il participe,par son art et par ses interventions sur toutes les tribunes, aux débats de la francophonie canadienne.

 

 

-Monsieur Marc Power (Colombie-Britannique/Ontario)

Depuis plusieurs années, Mark Power est l’avocat de nombreuses causes linguistiques à travers le Canada. En 2019, il a notamment plaidé dans la méga cause qui oppose le conseil scolaire de la Colombie-Britannique et la Province, mais aussi pour toute la francophonie en milieu minoritaire. Il est très présent dans les médias pour expliquer ces enjeux.

 

 

-Monsieur Pascal Siakam (Ontario)

Ailier fort chez les Raptors de Toronto, Pascal Siakama remporte le championnat de la NBA avec son équipe en 2019. Alors qu’il était sous les projecteurs, il n’a pas hésité à demander aux médias de lui poser des questions en français, devenant ainsi un modèle positif pour les amateurs de sports. Il a aussi multiplié les entrevues en français. Le rapeur Hopiho lui a même dédié une chanson.

 

 

-Madame Claudette Thériault (Île-du-Prince-Édouard)

Claudette Thériault a présidé le comité organisateur du Congrès mondial acadien (CMA) depuis 2014. Son travail a eu un impact direct surtout l’évènement qui a connu un succès incroyable pour les régions hôtes de l’Île-du-Prince-Édouard et du Sud-Est du Nouveau-Brunswick. Claudette Thériault a joué un grand rôle dans l’organisation et dans le recrutement des visiteurs. Elle s’est donnée corps et âme pour que ce plus grand évènement pour l’Acadie soit une réalité.

 

 

 

-Monsieur Ronald Tremblay (Alberta)

L’année 2019 a marqué le 30e anniversaire Gala provincial de la chanson, mieux connu aujourd’hui sous le nom Polyfonik. En septembre 2019,s’est également tenu à Edmonton le 30e Chant’Ouest, le Gala interprovincial de la chanson. Ronald Tremblay a été cofondateur de ces deux évènements. Albertain d’adoption, il a travaillé et consacré une bonne partie de sa vie à la musique et aux organismes liés à la francophonie.

Visuel du Palmarès 2019
Madame Dyane Adam (crédit : Université de l’Ontario français), Madame l’honorable Angélique Bernard (crédit : gracieuseté Angélique Bernard), Madame Stéphanie Chouinard (crédit : gracieuseté Stéphanie Chouinard), Monsieur l’honorable René Cormier (crédit : Sénat du Canada), Madame Suzanne de Courville Nicol (crédit : gracieuseté Suzanne de Courville Nicol), Monsieur Marc Keelan-Bishop (crédit : Facebook de Marc Keelan-Bishop), Monsieur Marc Power (crédit : Juriste Power), Monsieur Pascal Siakam (crédit : Keith Allison), Madame Claudette Thériault (crédit : gracieuseté Claudette Thériault), Monsieur Ronald Tremblay (crédit : Emilio Avalo, Radio-Canada Alberta).