Cuisiner avec son coeur, Jocelyne Ouellette le fait depuis 16 ans à Campbellton

Les Banques alimentaires demeurent un endroit essentiel dans une communauté où parfois, à un moment ou un autre, des gens dans le besoin doivent utiliser ce service offert dans leur municipalité. Ils bénéficient ainsi d’un bon repas chaud avec des aliments de qualité, chose qu’ils ne pourraient peut-être pas s’offrir si des endroits comme ceux-ci n’existaient pas. Des personnes travaillent fort dans l’ombre, bénévolement, pour créer chaque jour des repas de qualité pour ces gens défavorisés. CIMS FM à voulu, cette semaine, aller à leur rencontre.

Nous avons rencontré Jocelyne Ouellette, chef cuisinière de formation à la Banque alimentaire du Restigouche à Campbellton, qui chaque jour prépare, du mieux qu’elle peut, bénévolement, des repas avec les aliments qui lui tombe sous la main. Jocelyne Ouellette le fait depuis maintenant 16 ans et nous lui avons demandé pourquoi elle se dévoue à faire des repas pour ces personnes dans le besoin :

Les dons à la Banque Alimentaire Restigouche sont toujours acceptés et tous les aliments sont utilisés pour offrir un repas complet aux gens qui fréquentent l’endroit. À nouveau, Jocelyne Ouellette:

Ce sont 30 repas qui sont servis du lundi au vendredi, ce qui représente 7 800 repas par année seulement à Campbellton, sans compter les Banques Alimentaires de Dalhousie et Jacquet River.