Création d’un Secrétariat aux langues officielles

Le gouvernement provincial créera un Secrétariat aux langues officielles afin de promouvoir et de renforcer les services offerts aux deux communautés linguistiques, pour donner suite à la révision de la Loi sur les langues officielles de 2021.

Le secrétariat sera officiellement en activité à compter d’avril 2023 et relèvera du ministère des Affaires intergouvernementales.

« Je suis fier d’annoncer la création de ce secrétariat visant à promouvoir les aspects positifs d’être la seule province officiellement bilingue au Canada et à renforcer notre capacité à offrir des services de haute qualité en français et en anglais », a déclaré le premier ministre, Blaine Higgs. « Pour être en mesure de miser sur cela – et de donner le meilleur de nous-mêmes – nous devons trouver des solutions novatrices et créatives afin de répondre aux besoins des deux communautés linguistiques et de régler les enjeux auxquels elles font face. Nous croyons fermement qu’en attribuant ces responsabilités au Secrétariat aux langues officielles, notre province pourra continuer à jouer pleinement son rôle de chef de file. »

Le secrétariat aura la responsabilité de coordonner, d’appuyer et de promouvoir la Loi sur les langues officielles en se chargeant de :

·         élaborer, réviser, surveiller et évaluer le plan de mise en œuvre exigé par la loi;

·         procéder à une révision périodique de la loi et de ses règlements, et recommander des modifications, au besoin;

·         conseiller le gouvernement sur les questions relatives aux langues officielles;

·         adopter une approche innovatrice axée sur les solutions pour répondre aux besoins des deux communautés linguistiques;

·         veiller à ce que des services de haute qualité soient fournis dans les deux langues officielles au sein des ministères, des organismes gouvernementaux, du secteur de la santé, et des sociétés de la Couronne en participant à l’élaboration et au maintien des profils linguistiques et d’une méthode efficace pour les évaluations linguistiques;

·         collaborer avec le ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux à l’évaluation des effets de la réforme de la gouvernance locale sur la loi et ses règlements;

·         administrer et mettre à jour, au besoin, la politique et les lignes directrices sur la langue de service, ainsi que la politique et les lignes directrices sur la langue de travail;

·         entreprendre des campagnes de sensibilisation publique pour encourager la connaissance de l’autre communauté linguistique ainsi que le respect et la communication entre ces deux communauté, et pour promouvoir les avantages économiques du bilinguisme dans la province; et

·         veiller à ce que des consultations régulières aient lieu entre les divers intervenants des deux communautés linguistiques.

Le gouvernement présentera un projet de loi, au printemps, en vue de :

·         créer le secrétariat et définir son mandat;

·         prévoir un mécanisme pour que le Commissariat aux langues officielles délègue la conduite d’une enquête lorsqu’une plainte relative à un conflit d’intérêts réel ou perçu est déposée; et

·         demander que le Commissariat aux langues officielles fournisse un rapport trimestriel comprenant des renseignements sur la nature, l’origine et le type de plaintes reçues.

« Les changements proposés et la décision de créer un secrétariat s’inscrivent dans la continuité, la planification et la viabilité à long terme, et ils découlent d’une décision réfléchie prise dans l’intérêt de tous les gens du Nouveau-Brunswick, a affirmé M. Higgs. Je remercie la juge Yvette Finn et John McLaughlin, les deux commissaires, pour la qualité du travail exécuté tout au long de leur révision. Ils ont su nourrir notre réflexion sur les gestes que nous pouvons poser pour améliorer les droits des deux communautés linguistiques, tout en faisant la promotion auprès des gens du Nouveau-Brunswick de l’apprentissage d’une seconde langue officielle durant leur vie. »

Source: Gouvernement du Nouveau-Brunswick