COVID-19 : Le Réseau assouplit ses directives dans le Restigouche avec le retour à la phase jaune

Le retour à la phase jaune du Plan de rétablissement du Nouveau‑Brunswick dans la Zone 5 (région du Restigouche) engendre l’assouplissement de certaines directives liées aux visites, en plus de l’augmentation progressive des services ambulatoires et des chirurgies non urgentes (électives) au sein de l’Hôpital Régional de Campbellton et du Centre Hospitalier Restigouche.

 

Mesures principales concernant les visites aux patients en date du 6 novembre 2020 (pour les établissements qui se trouvent dans les zones en phase jaune)

 

  • Les visites peuvent avoir lieu entre 14 h et 20 h chaque jour.
  • Les patients peuvent recevoir un visiteur à la fois. Si une personne de soutien est nécessaire pour un visiteur, deux visiteurs sont permis en même temps. Le visiteur qui a besoin de soutien doit en informer l’unité de soins.
  • Les visiteurs doivent être âgés de 12 ans ou plus.
  • Les visites d’animaux de compagnie ne sont pas autorisées.

 

*** Les cas de COVID‑19 hospitalisés et les cas suspects de COVID‑19 en isolement ne peuvent pas recevoir de visiteurs. ***

 

Exemptions et restrictions précises

 

  • Unités de soins palliatifs : Les patients aux Soins palliatifs peuvent recevoir deux visiteurs à la fois. Les heures des visites peuvent être ajustées pour ces patients. Un visiteur supplémentaire (soins pastoraux / spirituels) par patient en fin de vie peut entrer dans l’établissement pour apporter du confort au patient, à la famille et aux proches pendant la période de fin de vie.
  • Unités de soins intensifs : Les patients aux Soins intensifs peuvent avoir un visiteur à la fois, qui doit obligatoirement être un membre de la famille proche. La durée de la visite sera déterminée par le personnel de l’unité en fonction de l’état du patient et du niveau d’activité de l’unité.
  • Services mère-enfant : Les heures des visites peuvent être ajustées pour ces patients.
  • Unités de soins de longue durée : Les visites doivent se faire sur rendez-vous; l’objectif est de limiter le nombre de visiteurs à l’unité.

 

Le Réseau invite la population à consulter sa page Web pour obtenir la liste complète des nouvelles directives.