Cliniques de vaccination supplémentaires pour la vaccination des enfants au Nouveau-Brunswick

La Santé publique a signalé que, depuis mardi, plus de 8300 rendez-vous ont été fixés pour des enfants âgés de cinq à 11 ans afin qu’ils reçoivent leur première dose du vaccin contre la COVID-19 à l’intention des enfants.

« Je suis heureuse de constater qu’autant de parents et de tuteurs ont fixé un rendez-vous pour faire vacciner leurs enfants », a affirmé la médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell. « Il est important de protéger les gens du Nouveau-Brunswick contre ce virus, et avoir le plus de résidents admissibles possible vaccinés est un facteur important qui nous aidera à assurer la sécurité de tout le monde. »

Afin de répondre à la demande pour les rendez-vous de vaccination pour les enfants, des cliniques supplémentaires pour les enfants ont été ajoutées dans la zone 1 (région de Moncton) et dans la zone 3 (région de Fredericton). Des cliniques seront ajoutées dans d’autres régions, au besoin.

Plus de 130 pharmacies participeront également à la vaccination des enfants contre la COVID-19. Elles commenceront à recevoir des doses du vaccin entre le 2 et le 8 décembre, et de plus amples renseignements sur la façon de fixer un rendez-vous seront disponibles bientôt.

Mise à jour sur la vaccination

La Santé publique a signalé, aujourd’hui, que 87,7 pour cent des gens du Nouveau-Brunswick admissibles sont pleinement vaccinés contre la COVID-19, et que 93,5 pour cent ont reçu leur première dose d’un vaccin.

Les travailleurs de la santé – y compris ceux qui travaillent dans les établissements de soins de longue durée – ainsi que les résidents des communautés des Premières Nations peuvent fixer un rendez-vous pour recevoir une dose de rappel d’un vaccin à ARNm contre la COVID-19 si six mois se sont écoulés depuis qu’ils ont reçu leur deuxième dose d’un vaccin. Ils doivent apporter leur preuve de vaccination, c’est-à-dire leur dossier d’immunisation, lors de leur rendez-vous.

Les personnes âgées de 65 ans et plus ainsi que les membres du personnel scolaire peuvent fixer un rendez-vous pour recevoir une dose de rappel si six mois se sont écoulés depuis qu’ils ont reçu leur deuxième dose.

Les personnes pleinement vaccinées qui ont reçu une ou deux doses du vaccin d’AstraZeneca peuvent également fixer un rendez-vous pour recevoir une dose de rappel d’un vaccin à ARNm si 28 jours se sont écoulés depuis qu’ils ont reçu leur deuxième dose.

Les personnes qui voyagent à l’étranger et qui ont reçu deux doses de vaccins différents sont admissibles à prendre rendez-vous en vue de recevoir une dose de rappel d’un vaccin à ARNm. La dose de rappel est offerte à toute personne qui doit voyager à l’extérieur de l’Amérique du Nord pour le travail, les études ou une intervention médicale. Une dose de rappel d’un vaccin à ARNm sera offerte si 28 jours se sont écoulés depuis la dose précédente.

Une liste détaillée des personnes admissibles à une dose de rappel est disponible en ligne.

Il est possible de fixer un rendez-vous par l’entremise d’une pharmacie participante ou du système de réservation en ligne pour participer à une clinique de vaccination communautaire contre la COVID-19 organisée par les régies régionales de la santé pour obtenir une première ou une deuxième dose du vaccin, ainsi qu’une dose de rappel (pour les personnes admissibles). Les résidents des communautés des Premières Nations peuvent également fixer un rendez-vous à une clinique communautaire.

Une liste des cliniques mobiles et sans rendez-vous à venir est disponible en ligne.

44 rétablissements et 95 nouveaux cas

La Santé publique a signalé, aujourd’hui, que 44 personnes se sont rétablies de la COVID-19 et que 95 nouveaux cas ont été dépistés. Il y a maintenant 743 cas actifs.

Dix-huit personnes se trouvent à l’unité de soins intensifs et 36 autres personnes sont hospitalisées, ce qui signifie qu’il y a 54 personnes à l’hôpital.

Une personne âgée de 19 ans ou moins est présentement hospitalisée.

Le nombre de personnes hospitalisées et à l’unité de soins intensifs ainsi que le nombre de nouveaux cas continuent d’avoir des répercussions plus grandes chez les gens qui ne sont pas vaccinés. Des renseignements au sujet des taux de cas et d’hospitalisations selon le statut vaccinal sont disponibles sur le tableau de bord de la COVID-19.

« Le nombre de cas actifs continue d’augmenter lentement, en particulier dans le sud du Nouveau-Brunswick et dans la région de Miramichi », a déclaré la ministre de la Santé, Dorothy Shephard. « Nous savons que certains de ces cas nécessiteront une hospitalisation, et ce risque est plus élevé chez les personnes qui ne sont pas vaccinées. Chaque personne du Nouveau-Brunswick a le pouvoir de contribuer à freiner la propagation de la COVID-19 dans notre province, simplement en limitant le nombre de personnes avec qui elle a des contacts étroits, en portant un masque, en se lavant les mains et en se faisant vacciner. »

Répartition des nouveaux cas par région

Il y a 28 nouveaux cas dans la zone 1 (région de Moncton), soit :

  • trois personnes âgées de 19 ans ou moins;
  • sept personnes âgées de 30 à 39 ans;
  • sept personnes âgées de 40 à 49 ans;
  • une personne âgée de 50 à 59 ans;
  • cinq personnes âgées de 60 à 69 ans;
  • deux personnes âgées de 70 à 79 ans;
  • une personne âgée de 80 à 89 ans; et
  • deux personnes âgées de 90 ans et plus.

Quinze de ces cas font l’objet d’une enquête, et les 13 autres cas sont des contacts de cas déjà confirmés.

Il y a 25 nouveaux cas dans la zone 2 (région de Saint John), soit :

  • cinq personnes âgées de 19 ans ou moins;
  • deux personnes âgées de 20 à 29 ans;
  • sept personnes âgées de 30 à 39 ans;
  • trois personnes âgées de 40 à 49 ans;
  • quatre personnes âgées de 50 à 59 ans;
  • deux personnes âgées de 60 à 69 ans; et
  • deux personnes âgées de 80 à 89 ans.

Quatorze de ces cas sont des contacts de cas déjà confirmés, et les 11 autres cas font l’objet d’une enquête.

Il y a 20 nouveaux cas dans la zone 3 (région de Fredericton), soit :

  • sept personnes âgées de 19 ans ou moins;
  • quatre personnes âgées de 20 à 29 ans;
  • trois personnes âgées de 30 à 39 ans;
  • quatre personnes âgées de 40 à 49 ans;
  • une personne âgée de 50 à 59 ans; et
  • une personne âgée de 70 à 79 ans.

Dix de ces cas font l’objet d’une enquête, neuf cas sont des contacts de cas déjà confirmés, et l’autre cas est lié à un voyage.

Il y a un nouveau cas dans la zone 5 (région de Campbellton), soit une personne âgée de 19 ans ou moins. Ce cas fait l’objet d’une enquête.

Il y a un nouveau cas dans la zone 6 (région de Bathurst), soit une personne âgée de 20 à 29 ans. Ce cas fait l’objet d’une enquête.

Il y a 20 nouveaux cas dans la zone 7 (région de Miramichi), soit :

  • 11 personnes âgées de 19 ans ou moins;
  • une personne âgée de 30 à 39 ans;
  • quatre personnes âgées de 40 à 49 ans;
  • trois personnes âgées de 60 à 69 ans; et
  • une personne âgée de 70 à 79 ans.

Treize de ces cas sont des contacts de cas déjà confirmés, et les sept autres cas font l’objet d’une enquête.

« Plus de 50 pour cent des cas signalés, aujourd’hui, sont des contacts de cas déjà confirmés, a dit la Dre Russell. Il y a encore beaucoup de nouveaux cas, et je ne répéterai jamais assez à quel point il est important que les gens respectent les directives de la Santé publique et qu’ils restent à la maison lorsqu’ils ne se sentent pas bien. »

De plus amples renseignements sont disponibles sur le tableau de bord de la COVID-19.

Cas confirmés dans des écoles et des garderies

Les renseignements sur les cas dans les écoles sont disponibles sur le site Web consacré aux écoles saines et sécuritaires et sur le tableau de bord de la COVID-19.

Un cas a été confirmé à la garderie Angels ‘R’ Wee dans la zone 2 (région de Saint John) et à la garderie Causerie amicale dans la zone 1 (région de Moncton). Si vous ou un membre de votre famille avez été en contact étroit avec un cas, la Santé publique ou l’établissement communiquera avec vous dans le cadre de la recherche des contacts. Si on ne communique pas directement avec vous, cela signifie que vous n’êtes pas considéré comme un contact étroit.

Depuis le 7 septembre, des cas de COVID-19 ont été confirmés dans 88 garderies éducatives.

Rappel concernant l’isolement

Partout au Nouveau-Brunswick, les membres d’un ménage qui compte un cas positif de COVID-19 doivent s’isoler pour une période de 14 jours, peu importe leur statut vaccinal.

Les membres du ménage qui sont pleinement vaccinés pourront mettre fin à leur isolement lorsqu’ils recevront un résultat négatif à un test PCR effectué le cinquième jour. Ils devront tout de même subir un autre test PCR le 10e jour pour confirmer le résultat négatif.

Les personnes qui enfreignent les exigences relatives à l’auto-isolement émises par la Santé publique sont passibles d’une amende variant entre 480 $ et 20 400 $.

Expositions possibles du public

Toute personne présentant deux symptômes ou plus du virus est priée de demander un test par l’entremise du site Web.

Si vous vous êtes trouvés sur le lieu d’une possible exposition du public, mais que vous ne présentez pas de symptômes, vous pourriez être en mesure de récupérer une trousse de dépistage rapide (jusqu’à épuisement des stocks).

Une carte des expositions potentielles du public est également disponible sur le tableau de bord de la COVID-19.

Source: Gouvernement du Nouveau-Brunswick