CAMPAGNE POUR DES NORMES DE FOYERS DE SOINS AUPRÈS DU PREMIER MINISTRE HIGGS

À l’instigation de l’Association francophone des aînés du Nouveau-Brunswick (AFANB) et donnant suite aux recommandations du rapport Vieillir dans l’indifférence, les membres du Club des aînés Notre-Dame-des-Neiges de Campbellton entreprennent une campagne auprès du premier ministre du Nouveau-Brunswick pour lui demander de revoir les normes et les faire respecter dans les foyers de soins, d’instaurer un guide et processus de communication avec les familles, d’exiger une formation de tout le personnel et des propriétaires de foyers de soins avec les salaires et les conditions de travail, et d’assurer une bonne alimentation des résidents. Colette Loire, est présidente du Club des aînés Notre-Dame-des-Neiges de Campbellton.

La pandémie a révélé des failles dans la gestion et la distribution des médicaments, l’hygiène des aînés, la propreté, le manque d’inspections indépendantes, le manque de communication avec les familles des résidents, l’embauche de personnes sans formation adéquate occasionnant des soins et des services déplorables pour les aînés. Pour madame Loire ces problèmes étaient déjà existants avant la pandémie.

 

Le premier ministre recevra d’ici cinq mois, quelque centaine de lettres et de courriels avec copie aux représentants de l’opposition et des députés locaux, l’invitant à donner suite aux recommandations du Comité d’action sur la bienveillance envers les aînés de l’AFANB.

On se rappelle que ce Comité est formé de Norma Dubé (Fredericton), ancienne fonctionnaire provinciale, Marcelle Fafard-Godbout (Grand-Sault), infirmière professionnelle et ancienne directrice d’hôpital, Denis Losier (Cap-Pelé), ancien PDG de l’Assomption Vie et ancien ministre provincial, Bernard Richard (Cap-Pelé), ancien ombudsman du N.-B. et ancien ministre provincial, Elvy Robichaud (Tracadie), ancien ministre provincial, entre autres, Thérèse Tremblay (Dalhousie Junction), ancienne conseillère syndicale, Marcel Larocque (Dieppe), président de l’AFANB et Jules Chiasson, directeur général de l’AFANB.

Voici la lettre envoyée au premier ministre du Nouveau-Brunswick Blaine Higgs:

Monsieur le Premier Ministre, 

Nous voulons, comme vous, les meilleures conditions de soins de santé pour nos parents dans les foyers de soins de longue durée et dans les foyers de soins spéciaux. Ces foyers de soins de longue durée et foyers de soins spéciaux sont assujettis à des règles établies par le ministère du Développement social afin de garantir des services de qualité aux résidentes et résidents.  

Il semble pourtant que dans certains cas des foyers de soins spéciaux, les manquements aux règles de façon répétitive minent la confiance des personnes âgées et de leurs familles envers le cadre réglementaire pour assurer la santé, la sécurité et le bien-être dans les foyers. 

Monsieur le Premier Ministre, je suggère fortement que votre gouvernement révise les normes afin qu’elles s’appliquent à tous les foyers de soins de longue durée et aux foyers de soins spéciaux, ainsi qu’aux services de soutien à domicile. Notamment, les normes qui concernent la gestion et la distribution des médicaments; les normes en lien avec l’hygiène corporelle des aînés, ainsi que la propreté des chambres des résidents, autant dans les foyers que dans les soins à domiciles. Il est impératif d’assurer l’application des normes par des inspections régulières et indépendantes, d’adopter des mesures pour assurer le respect des normes, avec des conséquences importantes en cas de manquements et de mettre en place des comités d’appel pour les résidents et résidentes qui sont renvoyés d’un foyer. Il est tout aussi impératif de s’assurer que tous les services des foyers de soins de longue durée, des foyers de soins spéciaux ainsi que des services de soutien à domicile soient offerts en français à tous les aînés francophones de la province.  

Je suis convaincue Monsieur le Premier Ministre, que vous et la ministre du Développement social, avez à cœur le bien-être des personnes âgées du Nouveau-Brunswick. Je vous demande de revoir les normes des foyers de soins et de vous assurer qu’elles soient mises en application.  

Je vous prie d’agréer, Monsieur le premier Ministre, l’assurance de ma considération. 

Samia Awad

Source: Club des aînés Notre-Dame-des-Neiges de Campbellton