Budget d’immobilisations axé sur l’entretien de l’infrastructure

Le gouvernement provincial a annoncé, qu’un budget d’immobilisations de 325,2 millions de dollars sera accordé au ministère des Transports et de l’Infrastructure pour 2020-2021.

« Notre gouvernement continue d’adopter une approche responsable en matière de dépenses », a déclaré le ministre des Transports et de l’Infrastructure, Bill Oliver. « Les investissements stratégiques et bien planifiés dans les routes et les ponts de notre province peuvent contribuer à l’amélioration de notre situation économique. Un entretien approprié permet aussi d’épargner à long terme, et ces fonds peuvent être réinvestis dans d’autres améliorations de notre réseau de transport. »

Le ministère affectera 137,6 millions de dollars à son programme relatif aux travaux routiers; 44,4 millions de dollars à son programme visant les ponts; 87,3 millions de dollars au programme fédéral-provincial; 30,9 millions de dollars aux projets de travaux publics et d’infrastructure; 15 millions de dollars à l’Agence de gestion des véhicules; et 10 millions de dollars au Programme d’amélioration des routes provinciales désignées dans les municipalités.

« Nous continuerons d’examiner les possibilités de partenariat avec le gouvernement fédéral dans des projets qui cadrent avec nos priorités en vue d’améliorer ou d’entretenir l’infrastructure actuelle, a dit M. Oliver. Nous le ferons en utilisant le système de gestion des actifs afin de dépolitiser les dépenses en infrastructure. »

Le budget d’immobilisations du ministère est inclus dans le budget d’immobilisations de 599,2 millions de dollars du gouvernement, qui mise sur la continuité et qui s’appuie sur les progrès réalisés au cours de la dernière année sur le plan financier.

Le ministère poursuivra les travaux visant divers projets, y compris :

  • le pont Anderson;
  • les ponts de Coles Island;
  • le pont de la rivière Petitcodiac;
  • le pont Centennial;
  • la route 11, entre la rivière Shediac et la rivière Cocagne; et
  • la route 11, entre la rivière Cocagne et la Petite rivière Bouctouche.

De plus, le gouvernement s’est engagé à investir un million de dollars cette année afin de commencer les travaux de conception technique d’un pont de remplacement reliant Shippagan et Lamèque ainsi que des travaux visant à s’assurer que le pont actuel est sécuritaire – y compris le remplacement de câbles – pendant la réalisation des travaux de conception du nouveau pont.

M. Oliver a indiqué que le gouvernement comprend que des décisions difficiles ont dû être prises, mais qu’il faut accorder la priorité à l’entretien de l’infrastructure de la province.