Aucun nouveau cas de COVID-19, réouverture des centres de jardinage et des détaillants de produits agricoles au Nouveau-Brunswick

La Santé publique ne rapporte aucun nouveau cas de COVID-19 aujourd’hui.

Sur les 117 cas déjà confirmés, 66 sont liés à un voyage, 42 sont des proches de cas confirmés et neuf sont des cas de transmission communautaire.

Au cours de la pandémie, 13 personnes ont été hospitalisées et sept d’entre elles ont depuis reçu leur congé de l’hôpital. Six patients demeurent hospitalisés, et trois d’entre eux se trouvent à l’unité des soins intensifs.

Jusqu’à maintenant, 80 personnes se sont rétablies.

La médecin-hygiéniste en chef, la Dre Jennifer Russell, a indiqué que ces résultats sont encourageants, mais elle a demandé aux gens du Nouveau-Brunswick de continuer à rester à la maison autant que possible et à pratiquer la distanciation physique lorsqu’ils doivent sortir.

« Nous ne devons pas perdre notre objectif de vue, a-t-elle dit. Nous devons maintenir les barrières que nous avons érigées au cours du dernier mois en vue de limiter la propagation de l’infection. Nous ne devons pas interrompre ces mesures. Elles restent une façon importante de protéger la santé de tous les gens du Nouveau-Brunswick. »

La Dre Russell a souligné le travail des équipes de la Santé publique qui s’occupent de faire la recherche des contacts dans le but de ralentir la propagation du virus. Des équipes communautaires gérées par les régies régionales de la santé travaillent en étroite collaboration avec le ministère de la Santé afin d’évaluer l’étendue de la propagation et de la limiter.

La Dre Russell a rappelé que l’efficacité de la recherche de contacts dépend de la coopération du public. Elle a demandé aux gens du Nouveau-Brunswick de suivre attentivement les directives de la Santé publique s’ils ont été en contact avec un cas confirmé de COVID-19.

Prolongation de l’état d’urgence jusqu’au 30 avril

Le premier ministre, Blaine Higgs, a annoncé que la déclaration d’urgence faite en vertu de la Loi sur les mesures d’urgence a été officiellement prolongée aujourd’hui. L’état d’urgence avait d’abord été déclaré le 19 mars, cependant, ce type de déclaration prend fin après 14 jours à moins qu’elle ne soit prolongée par la lieutenante-gouverneure en conseil. Le Cabinet et le comité multipartite du Cabinet ont approuvé la prolongation.

« Nous allons prolonger l’état d’urgence à tous les 14 jours jusqu’à ce que nous soyons persuadés de ne plus avoir besoin de pouvoirs d’urgence pour imposer des restrictions en vue de limiter cette infection », a dit M. Higgs.

Des précisions ont également été apportées à certaines parties de l’ordonnance d’urgence afin de veiller à ce que les résidents et les propriétaires d’entreprises comprennent ce qu’ils peuvent et ne peuvent pas faire. Par exemple, le gouvernement a précisé que les restaurants qui offrent des repas à emporter doivent s’assurer que les clients pratiquent la distanciation physique lorsqu’ils attendent leur nourriture dans leur établissement et que les propriétaires doivent prendre des mesures pour empêcher les rassemblements.

« Nous écoutons attentivement les commentaires des gens du Nouveau-Brunswick à mesure que la situation évolue, a affirmé M. Higgs. Nous avons reçu des demandes de modifications à l’ordonnance d’urgence qui pourraient rendre la vie un peu plus facile en ces temps difficiles. Cependant, il y a des demandes que nous ne pouvons pas accepter pour l’instant parce que notre objectif de garder les gens du Nouveau-Brunswick en sécurité et en santé doit rester notre priorité absolue. »

La dernière version de la déclaration est disponible en ligne.

Réouverture des centres de jardinage et des détaillants de produits agricoles

Puisque les centres de jardinage et les détaillants de produits agricoles jouent un rôle important au niveau de l’approvisionnement en nourriture, M. Higgs a annoncé que ce secteur pourra reprendre ses activités à compter d’aujourd’hui.

« Au cours des semaines à venir, nous verrons s’il y a d’autres ajustements à faire, a déclaré M. Higgs. Nous voulons tous aider nos entreprises à se rétablir et nous voulons que les gens du Nouveau-Brunswick puissent commencer à reprendre certaines de leurs activités habituelles. »

Régimes publics d’assurance-médicaments

M. Higgs a abordé la question de la protection offerte par les régimes publics d’assurance-médicaments du Nouveau-Brunswick. Il a indiqué que le gouvernement encourage tous les pharmaciens à éliminer les contributions et les frais supplémentaires associés aux nouvelles limites pour le renouvellement d’ordonnances.

Des règles plus souples pour les propriétaires de restaurants

M. Higgs a également annoncé qu’à la demande de propriétaires de restaurants, les restaurants titulaires d’une licence auront la permission de vendre de l’alcool au menu pour les commandes à emporter et à livrer, et ce, pendant la durée de l’état d’urgence. Les propriétaires devront également s’assurer qu’ils ne vendent pas d’alcool aux personnes d’âge mineur.

Frontières fermées et propriétaires de chalets

Le gouvernement demande à tous les propriétaires de chalets qui ne sont pas des résidents de la province de faire preuve de patience et de ne pas aller à leur chalet au cours des prochaines semaines.

« J’apprécie le fait que certaines personnes ont choisi d’établir leur deuxième chez-eux ici, au Nouveau-Brunswick, a-t-il dit. Mais pour l’instant, en raison de la situation dans laquelle nous nous retrouvons, je leur demande de rester dans la province où se trouve leur résidence principale. Nous réévaluerons la situation au cours des semaines à venir. »

Des renseignements à jour au sujet de la COVID-19 sont disponibles en ligne.
https://www2.gnb.ca/…/nouvelles/communique.2020.04.0209.html