Arrestation de deux hommes après une saisie de drogues à Balmoral

Un homme de 47 ans de Balmoral et un homme de 36 ans d’Eel River Bar, au Nouveau‑Brunswick, ont été arrêtés après que des drogues et une arme prohibée ont été saisies, à Balmoral.

En septembre 2022, le Groupe provincial de réduction de la criminalité de la GRC au Nouveau‑Brunswick, le Groupe intégré de l’application de la loi du Service de police de Miramichi et celui de la Force policière de Bathurst, ainsi que la Sûreté du Québec ont entrepris une enquête sur le trafic de drogues dans le Nord‑Est de la province.

Le 8 décembre 2022, un homme de 47 ans et un homme de 36 ans ont été arrêtés dans le secteur de Balmoral, en lien avec l’enquête. Pendant les arrestations, la police a saisi une importante somme d’argent.

À la suite des arrestations, la police a exécuté un mandat de perquisition dans une résidence de l’Avenue des Pionniers, à Balmoral, ce qui a mené à la saisie d’une quantité importante de ce que l’on croit être de la méthamphétamine en cristaux, de la cocaïne, et des comprimés de méthamphétamine, de shady 8, de fentanyl et d’hydromorphone. La police a aussi saisi des objets associés au trafic et à la production de drogues, une arme prohibée et de l’argent.

Les deux hommes ont été libérés sous conditions et doivent comparaître en cour provinciale à Campbellton, le 29 mai 2023.

Cette enquête a été menée par des membres du Groupe provincial de réduction de la criminalité de la GRC au Nouveau‑Brunswick en collaboration avec des membres du Groupe intégré de l’application de la loi du Service de police de Miramichi et de la Force policière de Bathurst, et de la Sûreté du Québec. Le Groupe intégré de l’application de la loi du Nouveau‑Brunswick, qui est composé de membres de la GRC au Nouveau‑Brunswick, des services de police municipaux et du ministère provincial de la Justice et de la Sécurité publique, vise à améliorer l’intervention coordonnée en matière d’armes à feu, de drogues et de crime organisé en raison des préoccupations croissantes à cet égard dans la province. Le Groupe provincial de réduction de la criminalité est composé de policiers de la GRC au Nouveau‑Brunswick et de la Force policière de Fredericton, et il vise à perturber le trafic de drogues illicites dans la province et à y mettre fin en ciblant ceux et celles causant le plus de tort aux collectivités. Des membres du Détachement de Campbellton de la GRC ont porté assistance pendant les arrestations.

Les membres du public peuvent aider la police à réduire et à prévenir la criminalité, y compris le trafic de drogues, et à élucider des crimes. Si vous avez de l’information au sujet du trafic de drogues ou si vous soupçonnez que des activités liées au trafic de drogues se déroulent dans votre secteur, veuillez communiquer avec votre service de police local. Pour conserver l’anonymat, vous pouvez aussi communiquer avec Échec au crime en composant le 1-800-222-8477, en téléchargeant l’application mobile sécurisée « P3 Tips » ou en allant dans son site Web à www.crimenb.ca.

Source: GRC du Nouveau-Brunswick