LE MONITEUR du Matin

Vétéran des journaux acadiens, le Moniteur Acadien fût fondé à Shédiac, au Nouveau-Brunswick, le 5 mars 1867. Hebdomadaire toujours debout, le premier numéro de quatre pages du 8 juillet 1867 avait pour devise «Notre langue, notre religion et nos coutumes». Cette devise est semblable à celle du journal Le Canadien.

Le Moniteur reprenait les nouvelles nationales et internationales des autres journaux et reposait pour son information locale sur un réseau de correspondants bénévoles.

À l’image du Moniteur Acadien, Radio Restigouche vous arrive avec sa nouvelle tribune ligne ouverte les jeudi de 9h à 10, alors que nous reprenons l’actualité et les sujets chauds avec, si possible, un invité pour nous expliquer son point de vue sur le sujet de l’heure.

Joignez-vous à nous tous les jeudis de 9h à 10h alors que votre radio communautaire vous donne le droit de parole. Vous pouvez nous communiquer vos questions, commentaires ou suggestions constructives par l’entremise de notre page Facebook avant la chronique dans les commentaires sous la publication ou en nous téléphonant au 826-1150 ou 789-7740.

Réentendre

Gary Ouellette
pub-large